mis à jour le

Ebola: de nouveaux foyers apparus dans l'ouest du Liberia

De nouveaux foyers d'Ebola sont recensés depuis début décembre dans l'ouest du Liberia proche de la frontière avec la Sierra Leone, après deux mois sans nouvelles contaminations, ont indiqué mercredi des responsables, alertant sur la persistance de pratiques à risques.

"En moins de trois semaines, 49 cas ont été signalés, dont 27 ont été confirmés du 1er au 25 décembre" dans le comté de Grand Cape Mount, a déclaré à l'AFP le vice-ministre libérien de la Santé, Tolbert Nyensuah.

Des sources sanitaires et des responsables au ministère de la Santé ont également fait état de la réapparition de foyers d'épidémie dans cette province, après deux mois sans signalement de contaminations.

"Les populations de Grand Cape Mount font fi des mesures" contre le virus, a expliqué le ministre Nyensuah.

Il a déploré la persistance de pratiques nuisant à la lutte contre l'épidémie, comme le lavage rituel des corps de victimes avant l'inhumation, alors que les cadavres sont particulièrement contagieux.

"Le pire, c'est que les gens refusent d'aller au centre de traitement anti-Ebola et refusent les tests de dépistage", a-t-il dit.

Ebola a causé en un an près de 7.900 morts sur un total d'un peu plus de 20.000 cas enregistrés, à 99% au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée, d'après le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) publié lundi.

Selon l'ONU, en dépit des nouveaux foyers, la progression du virus ralentit à l'échelle nationale au Liberia. Le comté de Lofa (nord), limitrophe de la Guinée et où sont apparus les premiers cas dans le pays en février, n'a signalé aucun cas depuis huit semaines.

Le chef sortant de la Mission des Nations unies pour la lutte contre Ebola (Unmeer), l'Américain Anthony Banbury, en tournée dans ces trois pays, a fait étape au Liberia où il s'est rendu à Grand Cape Mount. Il s'est entretenu mardi avec la présidente Ellen Johnson Sirleaf, selon un communiqué de l'Unmeer.

M. Banbury a salué les progrès constatés sur le terrain et invité à ne pas relâcher les efforts. "Nous devons vraiment être présents dans les quartiers", a-t-il dit.

AFP

Ses derniers articles: Affrontements dans le centre de la RD Congo : 23 morts  Ghana: les rastas prêchent pour la paix avant la présidentielle  Ghana: dernière ligne droite avant la présidentielle 

Liberia

AFP

La paix reste "fragile" au Liberia

La paix reste "fragile" au Liberia

AFP

La Sierra Leone et le Liberia risquent des épidémies meurtrières comme Ebola

La Sierra Leone et le Liberia risquent des épidémies meurtrières comme Ebola

AFP

Ebola: après la Guinée, le Liberia doit reprendre la lutte contre le virus

Ebola: après la Guinée, le Liberia doit reprendre la lutte contre le virus