mis à jour le

Soudan: les élections générales fixées au 13 avril

Les élections générales au Soudan, prévues initialement le 2 avril ont été fixées au 13 du même mois, a annoncé samedi le chef de la commission nationale électorale.

Les électeurs étaient appelés le 2 avril à élire leur président, leur parlement et leurs gouverneurs d'Etat.

"Tout le processus électoral a été repoussé de onze jours", a indiqué au téléphone à l'AFP Mokhtar al-Assam, chef de cette commission. Une conférence de presse est prévue dimanche pour expliquer cette décision.

La date limite pour le dépôt de candidatures a été repoussée au 11 janvier au lieu du 31 décembre, selon M. Assam.

Il n'est pas encore clair si l'élection des gouverneurs d'Etat va avoir lieu, le président Omar el-Béchir ayant proposé un      amendement à la Constitution prévoyant la désignation et non l'élection de ces responsables.

Le président Béchir a été réélu en octobre chef du Parti du Congrès national (PCN) et sera donc candidat à sa réélection en 2015, un projet critiqué par l'opposition soudanaise.

Âgé de 70 ans, Omar el-Béchir était arrivé au pouvoir à la faveur d'un coup d'État militaire en 1989. Il est réclamé par la Cour Pénale Internationale pour répondre d'accusations de crimes de guerre, crimes contre l'humanité et génocide au Darfour.

Depuis la partition du Soudan et la création du Soudan du Sud en 2011, le régime est secoué par des heurts dans la moitié des 18 Etats que compte le pays, et l'économie soudanaise est exsangue.

AFP

Ses derniers articles: Accord Canal+ et CAF pour la diffusion de la CAN en Afrique francophone  Tchad: onze opposants libérés, des femmes interdites de rassemblement  Egypte: "une stratégie de trois ans" pour relancer l'économie 

élections

AFP

Mali: élections municipales sans entrain et sous tension

Mali: élections municipales sans entrain et sous tension

AFP

Mali: appel de Ban Ki-moon

Mali: appel de Ban Ki-moon

AFP

Elections municipales au Mali: fin de campagne sur fond de critiques

Elections municipales au Mali: fin de campagne sur fond de critiques