mis à jour le

Ebola: Ban Ki-moon au Liberia, l'un de pays touchés par le virus

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon est arrivé vendredi matin au Liberia, un des trois pays d'Afrique de l'Ouest les plus touchés par Ebola où il est en tournée jusqu'à samedi, a constaté un journaliste de l'AFP.

L'avion de M. Ban a atterri vers 09H00 à l'aéroport international Roberts en provenance d'Accra, capitale du Ghana, où est basée la Mission de l'ONU pour la lutte contre Ebola (UNMEER), par où il a commencé son voyage jeudi soir. 

Le patron de l'ONU a été accueilli par le vice-président libérien Joseph Boakai et a eu droit aux honneurs militaires, selon le journaliste de l'AFP. Il n'a pas fait de déclaration. 

Selon son programme, M. Ban doit s'entretenir à Monrovia, la capitale, avec la présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf puis rencontrer des responsables de l'UNMEER et de la Mission des Nations unies au Liberia et contre Ebola (Minul) avant de visiter une unité médicale  tenue par l'armée américaine.

"Les Nations unies seront aux côtés des populations de la région jusqu'à ce que nous nous assurions qu'il n'y a plus de cas" d'Ebola, a-t-il déclaré à Accra lors d'une rencontre avec le président ghanéen John Dramani Mahama.

"Nous devons réfléchir attentivement à la manière de renforcer les systèmes de santé de la région pour qu'ils résistent à de futures épidémies de maladies contagieuses", a-t-il souligné.

Dans l'après-midi, le secrétaire général ,se rendra à Freetown, en Sierra Leone, et samedi à Conakry, en Guinée - Liberia, Sierra Leone et Guinée étant les trois pays les plus affectés par l'épidémie.

Il sera également samedi à Bamako, au Mali, qui a été le dernier touché mais n'a plus de malade et n'a pas enregistré de nouveau cas depuis plusieurs semaines.

Ban Ki-moon est accompagné pour sa tournée par la directrice générale de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Dr Margaret Chan, et le coordinateur de l'ONU pour la lutte contre l'épidémie, Dr David Nabarro, et le chef de l'UNMEER Anthony Banbury.

Il s'agit de la tournée du plus haut niveau dans ces pays depuis le début de l'épidémie d'Ebola, qui a fait près de 6.900 morts, à plus de 99 % au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée, d'après l'OMS.

AFP

Ses derniers articles: Burkina: les procès "point de départ d'une vraie réconciliation"  Nigeria: de "nombreux morts" dans l'effondrement d'une église  Angola: le parti au pouvoir lance sa campagne électorale 

ban

AFP

Mali: appel de Ban Ki-moon

Mali: appel de Ban Ki-moon

AFP

Le Soudan du Sud est "au bord du gouffre", avertit Ban Ki-moon

Le Soudan du Sud est "au bord du gouffre", avertit Ban Ki-moon

AFP

Sahara occidental: Ban exige le plein rétablissement de la mission de l'ONU

Sahara occidental: Ban exige le plein rétablissement de la mission de l'ONU

pays

AFP

RDC: une ex-élue du Congrès américain pour soigner l'image du pays

RDC: une ex-élue du Congrès américain pour soigner l'image du pays

AFP

CPI: le président ivoirien opposé au départ de nouveaux pays africains

CPI: le président ivoirien opposé au départ de nouveaux pays africains

AFP

Nigeria: le pays s'enfonce dans la crise économique

Nigeria: le pays s'enfonce dans la crise économique

virus

AFP

Ebola: après la Guinée, le Liberia doit reprendre la lutte contre le virus

Ebola: après la Guinée, le Liberia doit reprendre la lutte contre le virus

AFP

Zika: la soudaine notoriété de la forêt d'Ouganda où le virus a été découvert

Zika: la soudaine notoriété de la forêt d'Ouganda où le virus a été découvert

AFP

Zika : la soudaine notoriété de la forêt d'Ouganda où le virus a été découvert

Zika : la soudaine notoriété de la forêt d'Ouganda où le virus a été découvert