mis à jour le

Egypte: 26 hommes soupçonnés d'homosexualité jugés pour "débauche"

Vingt-six hommes soupçonnés d'avoir organisé ou participé à des "orgies homosexuelles" dans un hammam public en Egypte seront jugés dimanche pour "débauche", une accusation souvent utilisée contre les gays, selon un responsable du parquet.

Si la loi égyptienne n'interdit pas formellement l'homosexualité, plusieurs personnes ont été condamnées pour "débauche" ces dernières années, accusées d'avoir pris part à des fêtes rassemblant des homosexuels. Ces affaires ont défrayé la chronique dans des médias égyptiens toujours prompts à les dénoncer, voire à publier leurs photos.

Les 26 hommes ont été interpellés le 7 décembre dans un hammam public du quartier d'Azbakeya, dans le centre du Caire.

Parmi les prévenus se trouvent le propriétaire et quatre employés du hammam. Ils seront jugés pour "administration d'un lieu de débauche" et pour "avoir incité et facilité la débauche d'autrui", selon le responsable. Les 21 autres sont accusés de "débauche et d'attentat à la pudeur".

L'enquête a révélé que le hammam accueillait des "orgies homosexuelles", a précisé le responsable.

Une animatrice de télévision, Mona Iraqi, s'est targuée d'avoir dénoncé le hammam et ses activités à la police, après découvert son existence au cours d'une enquête sur le sida et la prostitution en Egypte pour son émission d'investigation.

L'ONG Human Rights Watch (HRW) a dénoncé en septembre les procès intentés aux homosexuels, soulignant que "les autorités égyptiennes ont à plusieurs reprises arrêté, torturé et détenu des hommes soupçonnés de conduite homosexuelle".

En novembre, un tribunal du Caire a ainsi condamné à trois ans de prison huit jeunes hommes accusés d'être apparus dans la vidéo d'un "mariage gay".

Un sondage publié en 2013 par le centre de recherches américain Pew a révélé que seuls 3% des Égyptiens estimaient que "la société devait accepter l'homosexualité".

AFP

Ses derniers articles: Soudan: trois morts au Darfour où le président Béchir est en visite  Dans Bangui, un foyer donne "un peu d'amour" aux gamines des rues  Kenya: pas de crise constitutionnelle en cas de report des élections (procureur général) 

hommes

AFP

Kenya: la maison du vice-président attaquée par des hommes armés

Kenya: la maison du vice-président attaquée par des hommes armés

AFP

Egypte: la police tue 4 hommes accusés d'implication dans un attentat

Egypte: la police tue 4 hommes accusés d'implication dans un attentat

AFP

La Côte d'Ivoire envoie 150 hommes

La Côte d'Ivoire envoie 150 hommes

juges

AFP

CPI: les juges doivent réexaminer la demande de libération de Laurent Gbagbo

CPI: les juges doivent réexaminer la demande de libération de Laurent Gbagbo

AFP

Soudan du Sud: des juges grévistes limogés par le président Kiir

Soudan du Sud: des juges grévistes limogés par le président Kiir

AFP

Soudan du Sud: des soldats jugés pour le viol d'employées étrangères

Soudan du Sud: des soldats jugés pour le viol d'employées étrangères