mis à jour le

Ouganda: 4 ans de prison pour une domestique ayant roué de coups un bébé

Une domestique ougandaise, confondue par une vidéo rendue publique qui a fait scandale, a été condamnée lundi à quatre ans de prison en Ouganda pour avoir roué de coups un bébé de 18 mois dont elle avait la garde, a constaté une journaliste de l'AFP.

La jeune femme de 22 ans, Jolly Tumuhiirwe, avait, lors d'une comparution initiale où elle n'avait pas d'avocat, plaidé coupable de "torture", un crime passible de 25 ans d'emprisonnement. Mais, vendredi, le tribunal de Kampala qui la juge avait requalifié les faits en "maltraitance", infraction passible de cinq ans de prison.

La juge Lillian Buchan a estimé que Jolly Tumuhiirwe avait commis des actes "injustifiables et inexcusables" et l'a condamnée à quatre ans de prison, en raison "de la cruauté exercée" sur "un enfant innocent et sans défense".

La prévenue, que la police avait initialement envisagé de poursuivre pour tentative de meurtre, est restée impassible à l'énoncé de sa peine, tandis qu'Angela Mbabazi, la mère de la victime éclatait en sanglots devant le tribunal.

Les images enregistrées par une caméra placée dans leur salon par les parents de la fillette, difficilement soutenables et largement diffusées sur internet, ont choqué le pays.

L'enfant n'a gardé aucune séquelle physique de la pluie de coups très violents infligée par l'employée de maison - qui travaillait pour le couple depuis deux semaines seulement -, mais les parents ont dit être toujours "traumatisés" ainsi que leur fille.

Sur la vidéo, on voit l'employée semblant forcer la fillette à manger, avant de la gifler très violemment deux fois, puis de la projeter brutalement au sol, la tête la première, après qu'elle eut vomi.

Pendant que l'enfant, nommée Arnella par les médias ougandais, gît au sol, elle la fesse avec une lampe-torche, puis la frappe à coups de pied au visage, au ventre, et lui piétine le dos de tout son poids, avant de l'emmener, pendue par un bras et apparemment inconsciente, hors de la pièce.

Le père de la victime, Eric Kamanzi, 32 ans, a expliqué à la presse que son épouse et lui avaient décidé de partagé la vidéo avec d'autres parents "afin qu'ils en tirent les leçons".

Il est courant, au sein de la classe moyenne ougandaise, de confier les enfants aux employées de maison, souvent logées à domicile et sous-payées.

Mais certains commentateurs ont rappelé que les violences contre les enfants en Ouganda sont largement répandues, à la maison ou à l'école, sans susciter autant d'émotion.

"Ce n'est pas à nous de décider de la punition pour ce qu'elle a fait", a également estimé Eric Kamanzi, "nous espérons que cela servira d'exemple pour les autres domestiques, (montrera) que vous ne pouvez pas aller chez les gens, torturer leur bébé et vous en tirer".

Rose Zimulinda, une parente du couple, a espéré que "ces quatre ans aideront" la domestique "encore jeune, à changer et à réintégrer la société en étant quelqu'un d'utile (...) et à devenir une mère".

AFP

Ses derniers articles: Sénégal: 15 ans après le naufrage du Joola, les victimes réclament toujours justice  Angola: après 38 ans au pouvoir, dos Santos passe officiellement le relais  Niger: deux policiers et un gendarme tués dans une attaque près de l'Algérie 

bébé

AFP

Algérie: 2 ans ferme pour avoir mis en danger un bébé sur Facebook

Algérie: 2 ans ferme pour avoir mis en danger un bébé sur Facebook

AFP

Attentat au Nigeria: une kamikaze portait un bébé sur son dos

Attentat au Nigeria: une kamikaze portait un bébé sur son dos

AFP

Effondrement d'un immeuble

Effondrement d'un immeuble

domestique

AFP

Ouganda: une domestique jugée coupable de torture sur un bébé

Ouganda: une domestique jugée coupable de torture sur un bébé

group promo consulting

D.D, LA DOMESTIQUE SENEGALAISE VIOLEE A NOUAKCHOTT

D.D, LA DOMESTIQUE SENEGALAISE VIOLEE A NOUAKCHOTT

Actualités

La BCT lève un emprunt obligataire de 22,4 milliards de yens (376 MD) sur le marché domestique japonais

La BCT lève un emprunt obligataire de 22,4 milliards de yens (376 MD) sur le marché domestique japonais

prison

AFP

Niger: 1 an de prison pour 3 policiers après des violences sur un étudiant

Niger: 1 an de prison pour 3 policiers après des violences sur un étudiant

AFP

RDC: présentation des auteurs présumés d'attaques de prison et commissariats

RDC: présentation des auteurs présumés d'attaques de prison et commissariats

AFP

RDC: un mort et des blessés lors d'une évasion de la prison de Bukavu

RDC: un mort et des blessés lors d'une évasion de la prison de Bukavu