mis à jour le

Ebola: campagne de sensibilisation dans l'ouest de la Sierra Leone

Une campagne de porte-à-porte pour sensibiliser la population au virus Ebola sera lancée mardi dans l'ouest de la Sierra Leone, comprenant la capitale Freetown, la région la plus touchée, a annoncé samedi Centre national de lutte contre l'épidémie (NERC).

Dans un communiqué, le NERC a également confirmé "l'interdiction des célébrations de rue" pour Noël et le Nouvel An mais précisé que la région Ouest ne serait pas placée en quarantaine pendant cette période.

"Des équipes de santé et de personnel de mobilisation effectueront une mission de maison à maison pour fournir les dernières informations sur la maladie à virus Ebola" au cours d'une opération dans l'ouest du pays débutant mardi, selon le texte.

"Cette opération est une campagne pour encourager les gens à se signaler s'ils ont de la fièvre ou d'autres symptômes" d'Ebola, selon le NERC, précisant que la population de la région semble ne pas le faire "aussi rapidement qu'elle le devrait".

En septembre, les autorités avaient imposé le confinement de toute la population pendant trois jours pour une campagne de porte-à-porte géante afin de sensibiliser la population et détecter des cas non recensés.

Le chef du NERC Palo Conteh a annoncé vendredi l'interdiction de tous les rassemblements publics pour Noël et le Nouvel An en raison d'Ebola.

"Il n'y aura pas de célébrations de Noël ni du Nouvel An cette année", a déclaré M. Conteh, précisant que "des militaires seraient dans les rues" pour y empêcher toute festivité.

"Nous allons nous assurer que tout le monde reste à la maison pour méditer sur (le danger que représente) Ebola", a-t-il dit, sans préciser de dates ou indiquer de dérogations éventuelles.

Selon les statistiques officielles, la Sierra Leone compte environ 60% de musulmans et "entre 25 et 30%" de chrétiens. Mais Noël et le Nouvel An y donnent lieu généralement à des rassemblements populaires ou manifestations festives sans distinction de confession.

A travers Freetown, la capitale, les boîtes de nuit et bars sont fermés depuis plus de cinq mois en vertu de l'état d'urgence décrété le 31 juillet pour cause d'Ebola.

L'épidémie, qui s'est déclarée dans le sud de la Guinée en décembre 2013, a fait plus de 6.500 morts pour plus de 18.000 cas, à 99% au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) arrêté au 10 décembre.

Si le Liberia compte toujours près de la moitié des décès, la Sierra Leone concentre désormais le plus grand nombre de cas.

AFP

Ses derniers articles: CAN-Féminine 2016: le Nigeria douche les espoirs des Lionnes du Cameroun  L'Algérie déplore la faiblesse du commerce interafricain  Génocide: la peine du premier Rwandais condamné en France confirmée en appel 

campagne

AFP

Gambie: la campagne électorale, un rare moment de pluralisme

Gambie: la campagne électorale, un rare moment de pluralisme

AFP

Elections municipales au Mali: fin de campagne sur fond de critiques

Elections municipales au Mali: fin de campagne sur fond de critiques

AFP

Mali: ambiance morose au lancement de la campagne pour les élections municipales

Mali: ambiance morose au lancement de la campagne pour les élections municipales

sensibilisation

AFP

Ebola: la Sierra Leone lance mercredi sa campagne de sensibilisation dans l'Ouest

Ebola: la Sierra Leone lance mercredi sa campagne de sensibilisation dans l'Ouest

Nabil

Propriété intellectuelle : Les futures gendarmes en atelier de formation et de sensibilisation

Propriété intellectuelle : Les futures gendarmes en atelier de formation et de sensibilisation

group promo consulting

Plaidoyer pour des actions de sensibilisation en direction des femmes des sites d'orpaillage

Plaidoyer pour des actions de sensibilisation en direction des femmes des sites d'orpaillage