mis à jour le

Egypte: un nouveau groupe de 438 islamistes devant la justice militaire

Le parquet égyptien a déféré samedi devant la justice militaire un nouveau groupe de 438 partisans du président islamiste destitué Mohamed Morsi pour des violences meurtrières en 2013, ont indiqué à l'AFP des sources judiciaires.

Parmi eux, 139 pro-Morsi seront jugés pour la mort de trois policiers dans une attaque contre un commissariat de police dans la province de Minya (sud), selon un responsable du bureau du procureur général.

Les 299 autres partisans de M. Morsi sont poursuivis pour la mort de cinq civils dans des affrontements entre manifestants islamistes et forces de l'ordre et pour l'incendie du siège du gouvernorat de Beheira, au nord du Caire, selon une source judiciaire locale.

Ces violences se sont déroulées le 14 août 2013, en représailles à la sanglante dispersion le même jour par les forces de sécurité de deux sit-in organisés au Caire par les pro-Morsi. Plus de 700 personnes ont été tuées dans cette dispersion.

Depuis que l'ex-chef de l'armée et actuel président Abdel Fattah al-Sissi a destitué en juillet 2013 M. Morsi, ses partisans sont la cible d'une implacable répression des autorités accusées aussi d'instrumentaliser le pouvoir judiciaire.

Fin octobre, M. Sissi a promulgué un décret ayant force de loi en l'absence de Parlement: pour une durée de deux ans, il a étendu les pouvoirs de saisine de la justice militaire à quasiment toute atteinte visant des biens sur la voie publique. La justice militaire ne jugeait jusqu'alors que les atteintes à la sécurité de son personnel ou de ses installations.

Depuis juillet 2013, la répression des pro-Morsi a fait plus de 1.400 morts, la plupart des manifestants. Plus de 15.000 personnes ont été emprisonnées et des centaines condamnées à mort dans des procès de masse expéditifs.

 

AFP

Ses derniers articles: Foot: la Côte d'Ivoire rend un ultime hommage  L'Angola dénonce l'inculpation au Portugal de son vice-président  Le Maroc demande officiellement 

islamistes

AFP

Algérie: les islamistes s'organisent avant les législatives

Algérie: les islamistes s'organisent avant les législatives

AFP

Maroc: les islamistes remportent les législatives

Maroc: les islamistes remportent les législatives

AFP

Nigéria: face

Nigéria: face

justice

AFP

Kenya: la justice donne 5 jours aux médecins pour cesser la grève

Kenya: la justice donne 5 jours aux médecins pour cesser la grève

AFP

Pollution au Nigeria: décision de justice sur un procès contre Shell

Pollution au Nigeria: décision de justice sur un procès contre Shell

Injustice

Au Nigeria, la majorité des prisonniers sont des innocents

Au Nigeria, la majorité des prisonniers sont des innocents

militaire

AFP

Mozambique: le chef de l'opposition dénonce

Mozambique: le chef de l'opposition dénonce

AFP

Gambie: Jammeh négocie les conditions de son départ, l'intervention militaire toujours en suspens

Gambie: Jammeh négocie les conditions de son départ, l'intervention militaire toujours en suspens

AFP

Gambie: intervention militaire pour installer le nouveau président

Gambie: intervention militaire pour installer le nouveau président