mis à jour le

Ebola: appel

La Fédération des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) a appelé jeudi à la vigilance face à l'épidémie Ebola en raison des déplacements pour les fêtes de fin d'année en Afrique de l'Ouest.

"Il pourrait y avoir un risque de (nouvelles) vagues de contaminations si toutes les mesures (sanitaires) ne sont pas respectées" dans une période où les gens se déplacent beaucoup pour les fêtes de Noël, a expliqué le secrétaire général FICR, Elhadj As Sy, en déplacement à Londres.

Il ne s'agit "pas d'une affirmation que plus de cas vont surgir" mais d'un "appel à plus de vigilance, à la préservation des progrès faits jusqu'ici et à ne pas ouvrir la porte à de nouvelles contaminations", a-t-il souligné.

"Nous ne pouvons que compter sur les comportements, les attitudes, la mobilisation communautaire, les traitements, les sépultures sûres et dignes et le renforcement des systèmes de santé", a-t-il ajouté. 

Le secrétaire général de la FICR, à ce poste depuis début août, a estimé que la stabilisation de la progression de la maladie et les signes de déclin observés dans certains endroits étaient une bonne nouvelle mais ne devaient pas conduire à baisser la garde. 

La FICR compte actuellement environ 11.000 volontaires impliqués dans la lutte contre Ebola dans les trois pays les plus touchés - Liberia, Guinée et Sierra Leone. Ils s'occupent majoritairement d'enterrements sécurisés des personnes décédées d'Ebola, ou quelques fois de transporter les cas suspects ou malades vers les centres adéquats.

L'épidémie a fait 6.388 morts sur un total de 17.942 cas comptabilisés dans huit pays, essentiellement au Liberia (3.177 morts), en Sierra Leone (1.768 morts) et en Guinée (1.428 décès), selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) publié mercredi.

AFP

Ses derniers articles: L'armée allemande aux avant-postes de la défense européenne en Afrique  Burkina: les échos du Fespaco  Niger: 16 soldats tués mercredi, la France apporte son soutien 

appel

AFP

Afrique du Sud: appel au calme après des incidents xénophobes

Afrique du Sud: appel au calme après des incidents xénophobes

AFP

Kenya: les syndicalistes médicaux libérés avant leur appel

Kenya: les syndicalistes médicaux libérés avant leur appel

AFP

Tchad: le président déchu Hissène Habré jugé en appel

Tchad: le président déchu Hissène Habré jugé en appel

fêtes

AFP

Mali: état d'urgence réinstauré pour prévenir des attentats lors des fêtes de fin d'année

Mali: état d'urgence réinstauré pour prévenir des attentats lors des fêtes de fin d'année

La rédaction

Revue de presse. Les fêtes musulmanes, bientôt fériées

Revue de presse. Les fêtes musulmanes, bientôt fériées

Wafaa Taha Latik - Lemag

USA : Le New London reconnaît les fêtes musulmanes dans son calendrier

USA : Le New London reconnaît les fêtes musulmanes dans son calendrier