mis à jour le

Libye: l'Italie prête

L'Italie est prête à apporter sa contribution à un projet international pour rétablir la paix et la sécurité en Libye, a déclaré mardi à Alger le chef du gouvernement italien, Matteo Renzi.

"Aujourd'hui, la situation en Libye est très difficile. L'Italie est prête et déterminée à ½uvrer dans un projet international pour assurer au peuple libyen et aux pays voisins un futur de paix et de prospérité", a indiqué M. Renzi, au cours d'une conférence de presse conjointe avec le Premier ministre algérien, Abdelmalek Sellal, cité par l'agence APS.

La Libye est plongée dans le chaos depuis le renversement de Mouammar Kadhafi au terme de huit mois de conflit en 2011. Livré aux milices, le pays est dirigé par deux gouvernements et Parlements rivaux se disputant le pouvoir.

"Nous devons, aujourd'hui, trouver des solutions intelligentes à même de mettre fin à cette situation", a déclaré M. Renzi.

Il a également rappelé que l'Italie, ancienne puissance coloniale en Libye, "est le seul pays européen dont l'ambassade à Tripoli demeure encore ouverte".

Concernant les relations algéro-italiennes, M. Renzi a indiqué qu'elles étaient "très importantes et stratégiques, fondées sur l'amitié et la coopération dans différents domaines dont le commerce, l'énergie et l'industrie", soulignant les "importantes opportunités" d'investissement dans le domaine du tourisme et du bâtiment.

Le Premier ministre algérien a salué l'Italie comme un "puissant partenaire", notamment dans l'énergie. Il a précisé que de "grands projets" de coopération dans différents domaines, dont celui de la défense, étaient en cours d'élaboration.

Matteo Renzi a ensuite été reçu par le président algérien Abdelaziz Bouteflika, a indiqué APS.

Après cette rencontre, le chef du gouvernement italien a souligné l'importance de "la lutte contre le terrorisme (...) aussi bien pour l'Algérie que pour le processus de stabilisation de la région".

M. Renzi a aussi réitéré l'engagement de son pays et de l'Union européenne à travailler avec l'Algérie "pour gagner la bataille contre le terrorisme".

AFP

Ses derniers articles: Amical: la Côte d'Ivoire plonge un peu plus la Russie dans le doute  Attentat de Grand-Bassam: un des cerveaux, chef de l'attaque  Procès de Simone Gbagbo en Côte d'Ivoire: ses avocats n'assisteront pas 

l'Italie

AFP

Migrations: coopération renforcée entre l'Italie et la Tunisie

Migrations: coopération renforcée entre l'Italie et la Tunisie

AFP

L'Italie voit arriver des Nigérianes destinées

L'Italie voit arriver des Nigérianes destinées

AFP

Assassinat de l'étudiant Regeni: l'Italie insatisfaite de la version égyptienne

Assassinat de l'étudiant Regeni: l'Italie insatisfaite de la version égyptienne