mis à jour le

Zimbabwe: un vétéran du régime devant la justice

L'ex-leader du puissant syndicat des vétérans de la lutte pour l'indépendance du Zimbabwe Jabulani Sibanda, exclu du parti présidentiel en novembre, a comparu mardi devant un tribunal après son arrestation pour insulte et atteinte à l'autorité du chef de l'Etat.

Selon l'acte d'accusation consulté par l'AFP, M. Sibanda se voit reprocher d'avoir déclaré devant des vétérans que le couple présidentiel préparait un coup d'Etat en chambre, pour évincer la vice-président Joice Mujuru et la remplacer par la Première dame, Grace Mugabe.

Il est accusé notamment d'avoir dit: "le pouvoir n'est pas sexuellement transmissible", selon le dossier.

Cette figure du régime du président Robert Mugabe a été arrêtée vendredi dernier, quinze jours après que le parti au pouvoir a prononcé son exclusion.

Chef de file des vétérans de la lutte d'indépendance jusqu'au début du mois de novembre, il s'est attiré les foudres du couple et du parti présidentiel en refusant de participer aux dix meetings de campagne de Mme Mugabe.

Le parti de M. Mugabe, la ZANU-PF, au pouvoir au Zimbabwe depuis 1980, tient cette semaine un congrès crucial pour l'avenir du pays, qui a commencé à huis clos mardi, quelques semaines après une spectaculaire purge qui a vu l'éviction de plusieurs poids lourds. 

Le vieux chef d'Etat, doyen du continent, a orchestré depuis août la promotion surprise de son épouse Grace, relativement novice en politique mais qui devrait être désignée présidente de la puissante ligue des femmes de la ZANU-PF et faire son entrée au bureau politique. Le congrès doit s'achever samedi.

justice

AFP

En Afrique du Sud, l'ex-président Zuma devant la justice pour corruption

En Afrique du Sud, l'ex-président Zuma devant la justice pour corruption

AFP

RDC: le roi du pain

RDC: le roi du pain

AFP

L'ONU quitte le Liberia en y laissant la paix mais pas la justice

L'ONU quitte le Liberia en y laissant la paix mais pas la justice

régime

AFP

Bouaké, deuxième ville ivoirienne, au régime sec depuis trois semaines

Bouaké, deuxième ville ivoirienne, au régime sec depuis trois semaines

AFP

Soudan: l'opposant Sadek al-Mahdi accusé de vouloir renverser le régime

Soudan: l'opposant Sadek al-Mahdi accusé de vouloir renverser le régime

AFP

Au Maroc, le port de Tanger Med tourne

Au Maroc, le port de Tanger Med tourne