mis à jour le

"Plus belle la vie" en Tunisie en quête d'une meilleure image

La série phare de France 3 "Plus belle la vie" est en tournage en Tunisie pour une soirée spéciale prévue en 2015 afin notamment de faire découvrir la société de ce pays qui doit "travailler son image".

L'histoire de ces deux épisodes de 52 minutes, tournés pendant 18 jours en novembre et décembre, est centrée sur une enquête officieuse après le meurtre d'un docker tunisien à Marseille qui conduit en Tunisie quatre des héros de la série joués par Stéphane Hénon, Patrice Juiff, Fabienne Carat et Sophie Gourdin.

"On va profiter au cours de cette enquête d'une rencontre avec une jeune tunisienne Yassmina (Amira Chebli) qui va nous emmener dans la société tunisienne, nous ouvrir les portes des maisons", a expliqué lundi à l'AFP le producteur, Hubert Besson.

"L'idée avec le feuilleton est de découvrir la réalité sociétale", a ajouté M. Besson, par ailleurs producteur du long métrage sur la révolution tunisienne, "Le Printemps tunisien" présenté cette semaine aux Journées cinématographiques de Carthage.

"C'est une série plus grand public (que "Le Printemps tunisien"), donc il y a des clichés, mais ça n'empêche pas de faire découvrir le pays d'une manière plutôt intéressante", souligne le producteur, et "la Tunisie a besoin de travailler son image à l'extérieur (...) le feuilleton est une autre manière d'exporter une image forte de la Tunisie".

Excepté les quatre personnages récurrents de la série, l'ensemble du casting est tunisien, tout comme la majeure partie de l'équipe du tournage.

A l'antenne depuis plus de 10 ans, avec plus de 2.600 épisodes, "Plus belle la vie" raconte le quotidien d'un quartier de Marseille.

AFP

Ses derniers articles: RDC: l'épiscopat redoute un plan pour "empêcher" les élections  Nouvelles turbulences au Sahara occidental  Gambie: le chef de l'armée Ousman Badjie limogé 

image

AFP

Avec comme N.2 une femme venant de l'ONU, la Fifa veut redorer son image

Avec comme N.2 une femme venant de l'ONU, la Fifa veut redorer son image

AFP

Congo: Sassou Nguesso conforte son image de bâtisseur avant la présidentielle

Congo: Sassou Nguesso conforte son image de bâtisseur avant la présidentielle

AFP

Pour récupérer ses touristes, la Tunisie veut changer son image

Pour récupérer ses touristes, la Tunisie veut changer son image

Tunisie

AFP

L'état d'urgence prolongé de trois mois en Tunisie

L'état d'urgence prolongé de trois mois en Tunisie

AFP

Revisité, l'habit traditionnel revient en force en Tunisie

Revisité, l'habit traditionnel revient en force en Tunisie

AFP

Après l'attentat de Berlin, Merkel met la pression sur la Tunisie

Après l'attentat de Berlin, Merkel met la pression sur la Tunisie