mis à jour le

Algérie: l'appli Be Bound pour rester connecté sans réseau, s'implante

L'application mobile française Be Bound, qui délivre des services internet en l'absence d'une connexion 3G ou wifi, est désormais implantée en Algérie au travers d'un accord avec l'opérateur local Djezzy.

"La particularité de Be Bound c'est que c'est la première application complètement hybride du marché, on marche sur tous les réseaux quel que soit leur qualité", a expliqué lundi à l'AFP Albert Szulman, fondateur et président de Be Bound.

Be Bound, renommée Be Djezzy en Algérie, utilise très peu de bande passante et peut s'appuyer sur les réseaux cellulaires 2G.

Cette capacité a son importance dans un pays où la technologie 3G n'a été officiellement lancée que fin 2013.

L'Algérie comptait à cette date quelque 40 millions d'abonnés au téléphone mobile, un marché dominé avec ses 17,5 millions d'abonnés par Djezzy, dont le Fonds National d'Investissement algérien a racheté en avril dernier 51%.

"On a un partenariat absolument exceptionnel avec Djezzy qui a notamment mis en place une grande campagne de communication depuis le 30 novembre", se réjouit Albert Szulman.

Créée fin 2011, Be Bound avait pris la deuxième place de l'édition 2012 du concours des jeunes entreprises les plus innovantes organisé par la conférence française dédiée au numérique LeWeb.

L'entreprise, qui emploie 35 personnes, a réalisé en mai dernier une levée de fonds de 3,7 millions d'euros qui lui a permis de changer son modèle d'activité.

En effet, après un lancement officiel à destination du grand public en octobre 2013, qui a conduit en moins de trois mois à près de 100.000 téléchargements dans plus de 100 pays, "on s'est très vite rendu compte que le B2C (business to consumers, NDLR) ce n'était pas fait pour nous, qu'on était pas un jeu vidéo ou un réseau social viral, et que les investissements nécessaires étaient beaucoup trop importants", résume M. Szulman.

"On a donc fait un revirement à 180 degrés et on s'est mis à cibler les opérateurs mobiles", qui servent d'intermédiaires avec les consommateurs, détaille le président de Be Bound, qui veut accompagner "le grand mouvement actuel où tout le monde veut cibler les trois milliards de personnes qui ont un téléphone mobile mais qui ne sont pas connectées à internet".

Be Bound représente une option alternative à bas coût aux projets onéreux de couverture internet mobile par déploiement de satellites géostationnaires, microsatellites, ballons atmosphériques ou drones.

Après Djezzy, son dirigeant espère conclure des accords similaires avec d'autres opérateurs présents au Moyen-Orient et en Asie du Sud-Est dans les prochains mois.

AFP

Ses derniers articles: CAN-Féminine 2016: le Nigeria douche les espoirs des Lionnes du Cameroun  L'Algérie déplore la faiblesse du commerce interafricain  Génocide: la peine du premier Rwandais condamné en France confirmée en appel