mis à jour le

Namibie: ouverture des bureaux de vote pour les élections générales

Les bureaux de vote ont ouvert vendredi en Namibie pour les élections présidentielle et législatives qui devraient reconduire le parti au pouvoir, la Swapo, tandis que l'actuel Premier ministre Hage Geingob, 73 ans devrait devenir président.

Déjà Premier ministre pendant douze ans à l'indépendance en 1990, il devrait succéder au chef de l'Etat sortant, Hifikepunye Pohamba, qui ne peut pas se représenter après deux mandats.

A Katutura, un township de la banlieue de Windhoek, environ 200 électeurs ont formé une longue file d'attente avant même le lever du soleil, équipés de thermos à café ou à thé. Parmi eux, ceux qu'on appelle les "nés libres", les électeurs de moins de 25 ans, nés après l'indépendance en 1990 et qui forment environ un cinquième du corps électoral.

Prem"J'espère qu'il y aura un meilleur équilibre des partis au parlement, nous avons tout le temps les mêmes problèmes ici. C'est un pays riche avec des gens pauvres", commentait Elias, 43 ans.

La grande nouveauté de ce scrutin pratiquement joué d'avance est l'utilisation pour la première fois en Afrique dans l'isoloir de machines de vote de fabrication indienne, équipées d'écrans tactiles. 

Les derniers bureaux de vote fermeront à 19h00 GMT et les résultats sont attendus à partir de samedi.

Environ 1,2 million de Namibiens sont appelés aux urnes dans 4.000 bureaux de vote disséminés à travers ce pays d'Afrique australe conquis et administré par l'Afrique du Sud en 1915 après la colonisation allemande.

La Swapo est le parti de la lutte anti-coloniale et anti-apartheid qui a gagné toutes les élections après l'indépendance en 1990. Aux dernières élections, elle a remporté un score de 75%.

 

AFP

Ses derniers articles: Des drones tactiques français en Centrafrique  Côte d'Ivoire: Amnesty demande une enquête indépendante après les violences de mai  Algérie: Bouteflika remplace contre toute attente son Premier ministre 

élections

AFP

Elections au Kenya: le président met en garde les fauteurs de troubles

Elections au Kenya: le président met en garde les fauteurs de troubles

AFP

RDC: Kinshasa veut financer les élections avec des ressources "internes"

RDC: Kinshasa veut financer les élections avec des ressources "internes"

AFP

Gambie: législatives jeudi, premières élections post-Jammeh

Gambie: législatives jeudi, premières élections post-Jammeh

ouverture

AFP

Burkina: ouverture et renvoi du procès du dernier gouvernement Compaoré

Burkina: ouverture et renvoi du procès du dernier gouvernement Compaoré

AFP

Côte d'Ivoire: ouverture du procès des "disparus du Novotel"

Côte d'Ivoire: ouverture du procès des "disparus du Novotel"

AFP

Côte d'Ivoire: ouverture mardi du procès des "disparus du Novotel"

Côte d'Ivoire: ouverture mardi du procès des "disparus du Novotel"

vote

AFP

A Blida, le vote "par devoir" ne convainc pas les jeunes Algériens

A Blida, le vote "par devoir" ne convainc pas les jeunes Algériens

AFP

Kenya: le marché du vote électronique contesté en justice

Kenya: le marché du vote électronique contesté en justice

AFP

L'ONU vote une réduction des effectifs de sa mission en RD Congo

L'ONU vote une réduction des effectifs de sa mission en RD Congo