mis à jour le

Ebola: arrivée

Le médecin italien contaminé par Ebola au Sierra Leone est arrivé tôt mardi matin à Rome dans un hôpital spécialisé dans les maladies infectieuses, selon des images de la RAI, la télévision publique italienne.

Ce médecin,qui est le premier Italien contaminé par le virus Ebola, est arrivé à l'aéroport militaire de Pratica di Mare, à 30 km au sud de Rome, dans une civière hermétique à bord d'un avion militaire spécialement affrété.

Le malade a été conduit en ambulance escortée par les forces de l'ordre jusqu'à l'Institut national pour les maladies infectieuses Lazzaro Spallanzani, dans le sud-ouest de Rome, l'un des deux établissements en Italie équipés pour prendre en charge des patients atteints d'Ebola.

Le médecin, dont aucun élément d'identité n'a été rendu public pour protéger sa vie privée et celle de sa famille, travaillait pour l'ONG italienne Emergency dans un centre pour malades d'Ebola en Sierra Leone.

Selon l'ONG, il a développé des symptômes de la maladie et des analyses ont confirmé qu'il était porteur du virus. Le ministère de la Santé a cependant précisé qu'il n'avait pour l'instant ni fièvre, ni symptôme sévère et que son état général était bon.

Une conférence de presse est prévue à l'hôpital à la mi-journée.

Selon Emergency, l'ensemble de son personnel humanitaire suit une formation et un protocole de protection spécifiques pour Ebola, mais "aucune intervention sanitaire dans une épidémie aussi grave ne peut être considérée comme entièrement sans risque".

L'actuelle épidémie d'Ebola - la plus grave de l'histoire de cette fièvre hémorragique identifiée en 1976 en Afrique centrale - a fait au moins 5.459 morts, sur 15.351 cas recensés, essentiellement au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Le taux de mortalité de cette épidémie est évalué à 70%, mais jusqu'à présent, les médecins et infirmières occidentaux soignés en Europe ou aux Etats-Unis dès les premiers symptômes ont tous survécu.

En revanche, au moins 337 membres du personnel médical local ont succombé dans les pays les plus touchés, selon l'OMS.

AFP

Ses derniers articles: Algérie: Amnesty dénonce des "expulsions massives illégales" de Subshariens  Paris, Le Caire, les ventes d'armes et les droits de l'homme  Sebastien Ajavon 

arrivée

AFP

Arrivée au Maroc du président français Emmanuel Macron

Arrivée au Maroc du président français Emmanuel Macron

AFP

Arrivée seule, une fillette ivoirienne retrouve sa mère à Lampedusa

Arrivée seule, une fillette ivoirienne retrouve sa mère à Lampedusa

Terrorisme

Le responsable du groupe djihadiste Ansar Dine a été transféré à Bamako

Le responsable du groupe djihadiste Ansar Dine a été transféré à Bamako

médecin

AFP

Foot: un médecin roumain poursuivi pour homicide après le décès d'Ekeng

Foot: un médecin roumain poursuivi pour homicide après le décès d'Ekeng

AFP

Le médecin congolais qui "répare les femmes" réclame la fin de l'impunité pour les violeurs en RDC

Le médecin congolais qui "répare les femmes" réclame la fin de l'impunité pour les violeurs en RDC

AFP

Kenya: un médecin légiste confirme le meurtre du marathonien Wanjiru

Kenya: un médecin légiste confirme le meurtre du marathonien Wanjiru

Rome

AFP

Contrôle maritime de Tripoli: Rome se félicite

Contrôle maritime de Tripoli: Rome se félicite

AFP

Libye: les tribus du Sud signent un accord de paix

Libye: les tribus du Sud signent un accord de paix

AFP

Etudiant italien tué au Caire: les enquêteurs égyptiens

Etudiant italien tué au Caire: les enquêteurs égyptiens