mis à jour le

Egypte: un immeuble s'effondre au Caire, au moins 15 morts

Quinze personnes ont été tuées et sept étaient coincées sous les décombres mardi après l'effondrement d'un immeuble d'habitations au Caire provoqué par des travaux et le rajout illégal de deux étages, ont indiqué les secours et le parquet.

Dans la capitale égyptienne, qui abrite plus de 20 millions d'habitants, d'innombrables tours, souvent hautes, sont édifiées au mépris des règles les plus élémentaires de la construction, et parfois sans permis de construire, se plaignent régulièrement les services de secours. 

L'immeuble de sept étages s'est soudainement effondré au milieu de la nuit à Matariya, un quartier pauvre de l'est du Caire. 

"Quinze personnes sont mortes, huit ont été blessées et, selon leurs proches, sept sont toujours sous les décombres", a déclaré en fin de matinée à l'AFP Gamal al-Galawa, l'adjoint du directeur des secours civils au Caire.

Les secouristes tentaient à la mi-journée de déblayer les gravats mais leurs engins peinaient à man½uvrer dans cette ruelle très étroite, a constaté un journaliste de l'AFP. Des proches des disparus ainsi que des badauds se joignaient à leurs efforts en creusant à mains nues. 

Le drame "est dû à des travaux de rénovation dans un appartement du deuxième étage qui a affecté la structure de l'immeuble et au rajout de deux étages sans autorisation", a dit à l'AFP Mohamed al-Bichlawy, le procureur du district de l'est du Caire, qui a ouvert une enquête. Le parquet général a requis l'arrestation du propriétaire du bâtiment, selon lui.  

Des habitants de l'immeuble et du quartier interrogés par l'AFP ont eux aussi invoqué les travaux au deuxième étage et le rajout "illégal" des deux étages.

Cette dernière pratique est très courante au Caire, des propriétaires construisant, sans permis, des étages supplémentaires sur des structures déjà fragiles ou qui ne sont pas conçues pour en supporter le poids.

 

AFP

Ses derniers articles: Tchad: Déby menace de retirer ses troupes des opérations en Afrique  "Biens mal acquis": mise en examen de la fille et du gendre de Sassou Nguesso  Ghana: Farmerline, l'application qui permet aux agriculteurs de voir grand 

morts

AFP

Est de la RDC: sept morts dans des combats entre l'armée et une rébellion

Est de la RDC: sept morts dans des combats entre l'armée et une rébellion

AFP

Centrafrique: une centaine de morts

Centrafrique: une centaine de morts

AFP

Centrafrique: au moins 40 morts dans des combats

Centrafrique: au moins 40 morts dans des combats