mis à jour le

RDC: au moins neuf morts dans une région de l'Est, théâtre de récents massacres

Au moins neuf personnes ont été tuées dans une zone de l'est de la République démocratique du Congo (RDC) théâtre de récents massacres perpétrés par des rebelles ougandais, a-t-on appris vendredi de source officielle.

"On a neuf corps qu'on (a déposés) à la morgue. Les corps ont été retrouvés à l'intérieur de la forêt", a déclaré à l'AFP Julien Paluku, gouverneur de la province du Nord-Kivu, sans être en mesure de préciser comment les victimes avaient été tuées.

"On continue les recherches pour savoir s'il y a encore d'autres corps (dans la forêt), car le bilan pourrait être plus lourd", a ajouté M. Paluku.

Les corps ont été retrouvés dans le nord du Nord-Kivu, dans la région située entre la ville de Beni (environ 250 km au nord de Goma, capitale de la province) et celle de Mbau, à une vingtaine de kilomètres plus au nord.

Ces victimes auraient été tuées jeudi.

Selon la Société civile du Nord-Kivu, ONG basée à Beni, il s'agit d'un nouveau "carnage" des rebelles des Forces démocratiques alliées (ADF). Au moins 50 personnes ont été tuées, a affirmé l'ONG dans un communiqué, sur la base du témoignage de "l'un des survivants". Cette affirmation n'avait pas pu être vérifiée vendredi en début de soirée.

La région de Beni a été le théâtre en octobre et novembre de massacres commis par les rebelles ougandais des ADF ayant coûté la vie à plus d'une centaine de civils.

L'armée congolaise a lancé en janvier une offensive qui lui a permis de reprendre les principales place fortes de ces rebelles musulmans opposés au président ougandais Yoweri Museveni, mais celle-ci s'est arrêtée après le décès brutal, fin août, du général Jean-Lucien Bahuma, commandant de la région militaire du Nord-Kivu, qui commandait personnellement cette opération.

Présents dans l'est de la RDC depuis 1995, les ADF ne compteraient plus aujourd'hui que 400 combattants repliés dans les hauteurs difficiles d'accès des monts Ruwenzori, à la frontière entre le Congo et l'Ouganda.

AFP

Ses derniers articles: Kenya: quatre personnes tuées dans un raid contre leur village  L'Afrique du Sud s'oppose  Ping demande aux Gabonais "de se lever comme un seul homme" contre Bongo 

massacres

AFP

RDC: lourdes peines pour des militaires accusés de massacres au Kasaï (avocat défense)

RDC: lourdes peines pour des militaires accusés de massacres au Kasaï (avocat défense)

AFP

Noël sanglant en RDC: 22 civils massacrés au Nord-Kivu

Noël sanglant en RDC: 22 civils massacrés au Nord-Kivu

AFP

RDC: derrière les massacres de Beni, "des mains politiques"

RDC: derrière les massacres de Beni, "des mains politiques"

morts

AFP

Inondations en Sierra Leone: le nombre de morts dépasse les 400

Inondations en Sierra Leone: le nombre de morts dépasse les 400

AFP

Freetown enterre ses morts après des inondations catastrophiques

Freetown enterre ses morts après des inondations catastrophiques

AFP

RDC: 40 morts dans un glissement de terrain

RDC: 40 morts dans un glissement de terrain

région

Famine

Le retour de la faim au Soudan du Sud

Le retour de la faim au Soudan du Sud

AFP

Sécheresse: la région du Cap déclare l'état de catastrophe naturelle

Sécheresse: la région du Cap déclare l'état de catastrophe naturelle

AFP

Le Rif, région frondeuse du nord du Maroc

Le Rif, région frondeuse du nord du Maroc