mis à jour le

Ouganda: 5 hauts responsables suspendus après le vol d'une tonne d'ivoire

L'autorité de protection de la faune et de la flore ougandaise a suspendu cinq hauts responsables après le vol, dans ses propres stocks sécurisés, de plus d'une tonne d'ivoire, a annoncé son chef mardi.

"Nous avons suspendu cinq responsables pour permettre une enquête", a indiqué le patron de l'Uganda Wildlife Authority (UWA), Raymond Engena, à l'AFP.

L'aide d'Interpol a été sollicitée dans cette enquête sur la disparition de la précieuse marchandise, estimée à 1,1 million de dollars (800.000 euros) et dérobées sous le nez des autorités, a-t-il ajouté.

Parmi les cinq personnes suspendues figurent le chef des rangers de l'UWA, les responsables qui avaient accès au stock et des agents de renseignements de l'UWA.

"Nous coopérons avec la police pour identifier les coupables de ce crime", a encore ajouté M. Engena.

Selon l'UWA, la disparition de l'ivoire (1.335 kg précisément) a été constatée à l'occasion d'une vérification de routine. 

Le braconnage est en forte hausse en Afrique depuis quelques années, alimenté par une demande croissante d'ivoire ou de cornes de rhinocéros sur les marchés asiatiques.

Dans cette nouvelle affaire en Ouganda, considéré comme un important pays de transit, des responsables corrompus sont soupçonnés d'avoir pioché dans les stocks en prétextant vouloir piéger des trafiquants, mais d'avoir au bout du compte eux-mêmes revendu la précieuse marchandise.

Plus de 35.000 éléphants sont tués tous les ans en Afrique, victimes des braconniers.

vol

AFP

Ouganda: 10 travailleurs humanitaires arrêtés pour vol de nourriture

Ouganda: 10 travailleurs humanitaires arrêtés pour vol de nourriture

AFP

Gabon: l'opposant Jean Ping empêché de prendre un vol vers la France

Gabon: l'opposant Jean Ping empêché de prendre un vol vers la France

AFP

L'île de Sainte-Hélène enfin desservie par un premier vol commercial

L'île de Sainte-Hélène enfin desservie par un premier vol commercial