mis à jour le

La France va coordonner la mobilisation contre Ebola en Guinée

La France va, à la demande de l'ONU et de l'Union européenne, coordonner la mobilisation contre Ebola en Guinée, un des pays les plus touchés par l'épidémie de fièvre hémorragique, a annoncé samedi la secrétaire d'Etat française au Développement.

"La France tenait à être aux côtés de la Guinée depuis que le virus Ebola a frappé" ce pays, premier foyer de l'épidémie en cours en Afrique de l'Ouest, a déclaré la secrétaire d'Etat, Annick Girardin, lors d'une conférence de presse à Conakry.

"A la demande des Nations unies, à la demande de l'Europe, la France va jouer encore un rôle plus important ici, parce que nous avons proposé de renforcer notre soutien à la Guinée en devenant les coordinateurs de l'intervention européenne et internationale en Guinée, et de faire le lien entre la cellule de coordination nationale et l'ensemble des partenaires présents tant au niveau national qu'au niveau régional" pour améliorer les efforts de la lutte, a-t-elle expliqué.

"C'est ensemble que nous allons réussir à vaincre Ebola", a-t-elle dit. "Quand je dis ensemble, je pense bien sûr à l'Europe et autres efforts, aux autres structures internationales, je pense aux ONG qui sont ici présentes comme MSF (Médecins Sans Frontières), la Croix-Rouge", ainsi que l'ambassade de France, a-t-elle précisé.

Arrivée jeudi en Guinée, Mme Girardin a eu des entretiens avec plusieurs responsables du pays, dont le chef de l'Etat Alpha Condé. Elle a assisté vendredi à l'inauguration à Macenta (sud) d'un nouveau centre de traitement d'Ebola financé par la France, construit par MSF et qui sera géré par la Croix-Rouge.

Elle a quitté la Guinée samedi après-midi pour le Mali, le pays le plus tardivement touché par Ebola, qui tente de contenir la propagation du virus.

L'épidémie actuelle en Afrique de l'Ouest est la pire de l'histoire du virus Ebola, découvert il y a 38 ans en Afrique centrale. En 11 mois, elle a fait au moins 5.177 morts, sur 14.413 cas enregistrés dans huit pays, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) diffusé vendredi.

Le pays le plus touché est le Liberia (2.812 morts), devant la Sierra Leone (1.187 morts) et la Guinée (1.166 morts).

AFP

Ses derniers articles: Guinée équatoriale: un artiste arrêté, l'Etat et la famille divergent sur les raisons  RDC: l'ONU table toujours sur une présidentielle d'ici au 31 décembre  Kenya: la faune sauvage décimée par des invasions de réserves privées 

Ebola

AFP

Ebola en RDC : Kinshasa annonce la maîtrise de l'épidémie

Ebola en RDC : Kinshasa annonce la maîtrise de l'épidémie

AFP

Nouvelle avancée prometteuse contre Ebola

Nouvelle avancée prometteuse contre Ebola

Virus

Le retour d'Ebola au Congo est un test avant la prochaine grande épidémie

Le retour d'Ebola au Congo est un test avant la prochaine grande épidémie

France

AFP

La France et l'Allemagne déterminées

La France et l'Allemagne déterminées

AFP

Force anti-jihadiste au Sahel: la France "fait le point" avec ses alliés africains

Force anti-jihadiste au Sahel: la France "fait le point" avec ses alliés africains

AFP

Libye: la France va créer "dès cet été" des centres d'examen, annonce Macron

Libye: la France va créer "dès cet été" des centres d'examen, annonce Macron

Guinée

AFP

Guinée équatoriale: un artiste arrêté, l'Etat et la famille divergent sur les raisons

Guinée équatoriale: un artiste arrêté, l'Etat et la famille divergent sur les raisons

AFP

Inondations en Sierra Leone: au moins 19 corps retrouvés en Guinée

Inondations en Sierra Leone: au moins 19 corps retrouvés en Guinée

AFP

Libre circulation en Afrique centrale: la Guinée équatoriale bloque toujours, le Tchad accepte

Libre circulation en Afrique centrale: la Guinée équatoriale bloque toujours, le Tchad accepte