mis à jour le

Libye: au mois 340 morts en un mois de violences

Au moins 340 personnes ont péri à Benghazi depuis le lancement il y a un mois d'une nouvelle offensive du général Haftar pour tenter de reprendre cette ville de l'est libyen tombée en juillet aux mains de milices islamistes, rapportent des sources médicales.

Selon ces sources, les combats, violences et exécutions à Benghazi depuis le 15 octobre ont fait au moins 340 morts, dont plus de 200 soldats.

A la mi-octobre, les forces armées libyennes avaient en effet décidé d'apporter leur soutien au général à la retraite Khalifa Haftar face aux milices islamistes. 

La position des autorités vis-à-vis de ce général controversé --d'abord accusé en juillet de fomenter un "coup d'Etat"-- avait changé après que ce dernier a obtenu le soutien de plusieurs unités de l'armée.

Parmi les victimes des nouvelles violences, figurent des civils tués par balles ou dans des bombardements et d'autres ayant pris les armes aux côtés des forces du général Haftar, précisent ces sources hospitalières et du Croissant-Rouge. 

Ce bilan prend également en compte des combattants des milices islamistes dont les corps ont été déposés dans des hôpitaux de Benghazi.

Mais le nombre des morts dans les rangs des miliciens pourrait être plus élevé, les groupes islamistes ne soignant pas leurs blessés dans les hôpitaux de la ville et communiquent rarement sur leurs victimes. 

Benghazi est l'une des zones les plus instables de la Libye, un pays plongé dans le chaos, dirigé par deux gouvernements et parlements rivaux, et livré aux milices depuis le renversement de Mouammar Kadhafi au terme de huit mois de soulèvement en 2011.

Deuxième ville de pays, Benghazi a été défigurée par les combats et connaît une pénurie de médicaments, de carburants et de nourriture.  

AFP

Ses derniers articles: CAN: le Maroc se rassure face au Togo et s'offre une "finale" pour les quarts  CAN: le Maroc se reprend, la Côte d'Ivoire évite le pire  Gambie: Jammeh négocie les conditions de son départ, l'intervention militaire toujours en suspens 

Benghazi

AFP

Libye: 15 soldats tués dans un attentat suicide

Libye: 15 soldats tués dans un attentat suicide

AFP

Libye: un quartier de Benghazi repris aux jihadistes

Libye: un quartier de Benghazi repris aux jihadistes

Guerre civile

En Libye, les missions de médiation de l'ONU n'ont fait qu'empirer la situation

En Libye, les missions de médiation de l'ONU n'ont fait qu'empirer la situation

morts

AFP

Mali: 60 morts dans un attentat contre les groupes signataires de la paix

Mali: 60 morts dans un attentat contre les groupes signataires de la paix

AFP

Mali: attentat suicide contre un camp de groupes armés, 37 morts

Mali: attentat suicide contre un camp de groupes armés, 37 morts

AFP

Nigeria: 50 morts dans un camp de déplacés après une frappe accidentelle de l'armée

Nigeria: 50 morts dans un camp de déplacés après une frappe accidentelle de l'armée

violences

AFP

RD Congo: reprise timide des activités au lendemain de violences

RD Congo: reprise timide des activités au lendemain de violences

AFP

RD Congo: neuf morts dans des violences

RD Congo: neuf morts dans des violences

AFP

RD Congo: une crise politique émaillée de violences

RD Congo: une crise politique émaillée de violences