mis à jour le

Burkina: la délégation de l'armée quitte la salle de négociations

Les représentants de l'armée burkinabè ont quitté samedi la salle de négociations à Ouagadougou sur l'avenir de la transition civile au Burkina Faso, une demi-heure après être arrivés, invoquant un problème d'emploi du temps, ont constaté des journalistes de l'AFP.

"Les contingences opérationnelles ne nous ont pas permis de dégager du temps", a déclaré aux journalistes le colonel Auguste Denise Barry en sortant de la salle, ajoutant être seulement venu "encourager" les travaux.

Le colonel Barry est le bras droit du lieutenant-colonel Isaac Zida, l'actuel homme fort du Burkina désigné par l'armée le 1er novembre pour conduire le pays après la chute du président burkinabè Blaise Compaoré.

Les délégués de l'opposition, de la société civile et des chefs traditionnels et religieux du Burkina ont repris leurs travaux après le départ des militaires, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Les négociations sur une "charte de la transition" visent à définir le cadre des futurs pouvoirs civils intérimaires - gouvernement et parlement - qui géreront le pays pendant une année de transition, jusqu'à des élections présidentielle et législatives prévues en novembre 2015 au plus tard.

"Les travaux actuels vont par la suite être mis en synthèse avec d'autres travaux faits par d'autres personnes et nous allons aboutir à un document consensuel qui sera élaboré dans les jours à venir", a encore déclaré le colonel Barry.

Ce document devrait être présenté aux médiateurs de la troïka ONU-Union africaine-Cédéao (l'organisation régionale ouest africaine) "mardi ou mercredi", a-t-il dit.

l'armée

AFP

RDC: 6 militaires congolais tués dans des accrochages avec l'armée rwandaise

RDC: 6 militaires congolais tués dans des accrochages avec l'armée rwandaise

AFP

RDC: l'armée affirme avoir "anéanti" les rebelles Yakutumba au Sud Kivu

RDC: l'armée affirme avoir "anéanti" les rebelles Yakutumba au Sud Kivu

AFP

Cameroun anglophone: l'armée se défend de commettre des exactions

Cameroun anglophone: l'armée se défend de commettre des exactions

négociations

AFP

Négociations au Togo: qu'en attend l'opposition?

Négociations au Togo: qu'en attend l'opposition?

AFP

Afrique du Sud: négociations pour un départ anticipé du président Zuma

Afrique du Sud: négociations pour un départ anticipé du président Zuma

AFP

Maroc: nouvelles négociations dans l'ancienne ville minière de Jerada

Maroc: nouvelles négociations dans l'ancienne ville minière de Jerada