mis à jour le

CAN-2015: "Accord de principe" pour un report

Un "accord de principe" a été trouvé pour un report de la CAN-2015 de quelques mois, en raison de l'épidémie d'Ebola, lors d'une rencontre mercredi entre des responsables marocains et la Confédération africaine de football (CAF), ont affirmé des médias marocains.

Interrogée jeudi soir par l'AFP sur un tel report, sollicité en début de mois par Rabat, une source marocaine proche du dossier a toutefois tempéré, soulignant qu'aucune décision officielle n'interviendrait avant la réunion du Comité exécutif de la CAF dimanche à Alger. "C'est à ce moment-là que la question sera tranchée. Avant ce ne sont que spéculations", a-t-elle dit.

Dans son édition de vendredi, le quotidien As-Sabah, citant une "source autorisée", assure qu'un "accord de principe" a été trouvé mercredi lors de la réunion à Yaoundé avec le président de la CAF, Issa Hayatou.

L'information a aussi été rapportée par Atlantic radio, autre support d'Eco-Medias, un des principaux groupes médiatiques du royaume.

Selon As-Sabah, deux scénarios ont été avancés par la partie marocaine: l'organisation de la CAN en "juin 2015" ou en "janvier 2016". M. Hayatou s'est "montré disposé à accepter la demande marocaine" de report à l'une de ces dates, selon la même source.

L'AFP a cherché jeudi soir à obtenir un commentaire auprès du service de presse de la CAF, sans succès.

Au Cameroun, la délégation marocaine, composée de représentants du ministère des Sports, de la Fédération royale (FRMF) ainsi que de responsables sanitaires, devait expliquer "les raisons" de sa demande de report, face à la propagation de l'épidémie d'Ebola, avait indiqué à l'AFP un responsable de la FRMF, sous couvert d'anonymat.

La CAN-2015, la deuxième à se tenir au Maroc, est programmée du 17 janvier au 8 février. Le tirage au sort doit avoir lieu le 26 novembre à Rabat.

Le 11 octobre, le royaume a demandé le report de la plus importante compétition sportive du continent en raison de l'épidémie d'Ebola, qui a fait plus de 4.900 morts, essentiellement dans trois pays d'Afrique de l'Ouest (Guinée, Liberia, Sierra Leone).

La CAF avait aussitôt répliqué que le calendrier restait inchangé, renvoyant la question au comité exécutif du 2 novembre et à une rencontre avec les autorités marocaines le lendemain à Rabat.

L'instance panafricaine a sondé d'autres pays pour une tenue de l'épreuve en janvier. Mais, jusque-là, l'Afrique du Sud, l'Algérie, le Soudan et l'Egypte ont décliné.

AFP

Ses derniers articles: Ghana: les rastas prêchent pour la paix avant la présidentielle  Ghana: dernière ligne droite avant la présidentielle  RD Congo: nouveaux affrontements entre forces de sécurité et une milice 

report

AFP

RDC: accord pour un report de la présidentielle

RDC: accord pour un report de la présidentielle

AFP

Côte d'Ivoire: un groupe d'ONG appelle

Côte d'Ivoire: un groupe d'ONG appelle

AFP

Mali: l'opposition pour un report des élections municipales de novembre

Mali: l'opposition pour un report des élections municipales de novembre