mis à jour le

RDC: découverte de neuf nouveaux corps de civils massacrés dans l'Est

Neuf nouveaux corps de personnes assassinées ont été récemment découverts dans plusieurs localités du territoire de Beni, théâtre de massacres qui avaient fait courant octobre environ 80 morts, a-t-on appris jeudi auprès de la fédération d'ONG locales.

"On a maintenant un bilan de 93 tués, il y a eu d'autres découvertes. On a retrouvé ce matin le corps d'une femme brûlée dans sa case et plus loin son mari et un paysan ont été tués à la machette", a déclaré à l'AFP Teddy Kataliko, président de la Société civile du territoire de Beni, qui avait prévenu des précédents massacres.

Selon lui, ces corps ont été découverts à Mavivi, à 15 kilomètres au nord de la ville de Beni, chef-lieu du territoire éponyme situé dans la riche et instable province du Nord-Kivu. Les autres cadavres ont été retrouvés les jours précédents plus au nord: deux à Kokola, et quatre sur l'axe Oicha-Eringeti-Kaynama.

Toutes ces victimes sont des adultes, a souligné M. Kataliko, estimant que les victimes de Mavivi avaient peut-être péri "il y a deux jours".

En octobre, en moins de quinze jours, de présumés rebelles ougandais des Forces démocratiques alliées (ADF) sont accusés d'avoir massacré environ 80 civils dans la région, en dépit de la présence de l'armée congolaise et de la mission de l'ONU (Monusco).

Une trentaine de personnes a été tuée dans la nuit du 15 au 16 octobre à Beni; une vingtaine d'autres à Eringeti, à une cinquantaine de kilomètres plus au nord, dans la nuit du 17 au 18 octobre; et neuf à Oicha, entre Eringeti et Beni, dans la nuit du 8 au 9 octobre.

Au cours de ces tueries, des hommes, femmes et enfants ont été tués essentiellement à l'arme blanche, et parfois décapités.

Opposée au président ougandais Yoweri Museveni, l'ADF est active depuis 1995 dans une région montagneuse du territoire de Beni. Elle s'y livre à de lucratifs trafic, notamment de bois, et commet de graves exactions (meurtres, enrôlement d'enfants, pillages...) contre les civils.

Depuis janvier, l'armée et la Monusco ont lancé plusieurs attaques contre l'ADF, qui en est sortie affaiblie mais reste toujours nuisible.

AFP

Ses derniers articles: Les Ghanéens dans l'attente des résultats de la présidentielle  RD Congo: dialogue politique de la dernière chance en vue  Accord Canal+ et CAF pour la diffusion de la CAN en Afrique francophone 

corps

AFP

Dix corps retrouvés sur un bateau au large des côtes libyennes

Dix corps retrouvés sur un bateau au large des côtes libyennes

AFP

RDC: six corps de militants de l'opposition tués en septembre exposés publiquement

RDC: six corps de militants de l'opposition tués en septembre exposés publiquement

AFP

Mali: l'armée retrouve les corps de cinq soldats disparus

Mali: l'armée retrouve les corps de cinq soldats disparus

découverte

AFP

Tunisie: découverte de caches d'armes

Tunisie: découverte de caches d'armes

AFP

Egypte: première découverte de métal dans une barque pharaonique

Egypte: première découverte de métal dans une barque pharaonique

AFP

RDC: découverte de 19 corps de clandestins éthiopiens dans un container

RDC: découverte de 19 corps de clandestins éthiopiens dans un container

massacres

AFP

RDC: derrière les massacres de Beni, "des mains politiques"

RDC: derrière les massacres de Beni, "des mains politiques"

AFP

RDC: HRW critique l'incapacité de Kinshasa et de l'ONU

RDC: HRW critique l'incapacité de Kinshasa et de l'ONU

AFP

RDC: début du procès des auteurs présumés de massacres

RDC: début du procès des auteurs présumés de massacres