mis à jour le

RDC: découverte de neuf nouveaux corps de civils massacrés dans l'Est

Neuf nouveaux corps de personnes assassinées ont été récemment découverts dans plusieurs localités du territoire de Beni, théâtre de massacres qui avaient fait courant octobre environ 80 morts, a-t-on appris jeudi auprès de la fédération d'ONG locales.

"On a maintenant un bilan de 93 tués, il y a eu d'autres découvertes. On a retrouvé ce matin le corps d'une femme brûlée dans sa case et plus loin son mari et un paysan ont été tués à la machette", a déclaré à l'AFP Teddy Kataliko, président de la Société civile du territoire de Beni, qui avait prévenu des précédents massacres.

Selon lui, ces corps ont été découverts à Mavivi, à 15 kilomètres au nord de la ville de Beni, chef-lieu du territoire éponyme situé dans la riche et instable province du Nord-Kivu. Les autres cadavres ont été retrouvés les jours précédents plus au nord: deux à Kokola, et quatre sur l'axe Oicha-Eringeti-Kaynama.

Toutes ces victimes sont des adultes, a souligné M. Kataliko, estimant que les victimes de Mavivi avaient peut-être péri "il y a deux jours".

En octobre, en moins de quinze jours, de présumés rebelles ougandais des Forces démocratiques alliées (ADF) sont accusés d'avoir massacré environ 80 civils dans la région, en dépit de la présence de l'armée congolaise et de la mission de l'ONU (Monusco).

Une trentaine de personnes a été tuée dans la nuit du 15 au 16 octobre à Beni; une vingtaine d'autres à Eringeti, à une cinquantaine de kilomètres plus au nord, dans la nuit du 17 au 18 octobre; et neuf à Oicha, entre Eringeti et Beni, dans la nuit du 8 au 9 octobre.

Au cours de ces tueries, des hommes, femmes et enfants ont été tués essentiellement à l'arme blanche, et parfois décapités.

Opposée au président ougandais Yoweri Museveni, l'ADF est active depuis 1995 dans une région montagneuse du territoire de Beni. Elle s'y livre à de lucratifs trafic, notamment de bois, et commet de graves exactions (meurtres, enrôlement d'enfants, pillages...) contre les civils.

Depuis janvier, l'armée et la Monusco ont lancé plusieurs attaques contre l'ADF, qui en est sortie affaiblie mais reste toujours nuisible.

AFP

Ses derniers articles: Mali: 6 morts dans l'attaque d'un groupe touareg par des jihadistes présumés  Dans les townships du Cap, le quotidien de la guerre des gangs  Le Caire et Moscou signent un contrat pour la première centrale nucléaire égyptienne 

corps

AFP

Tanzanie: les corps des Casques bleus tués en RDC rapatriés mardi ou mercredi

Tanzanie: les corps des Casques bleus tués en RDC rapatriés mardi ou mercredi

AFP

Inondations en Sierra Leone: au moins 19 corps retrouvés en Guinée

Inondations en Sierra Leone: au moins 19 corps retrouvés en Guinée

AFP

En Centrafrique, les corps sans sépulture de Gambo

En Centrafrique, les corps sans sépulture de Gambo

découverte

AFP

Une énorme cavité découverte au coeur de la pyramide de Khéops

Une énorme cavité découverte au coeur de la pyramide de Khéops

AFP

Découverte en Afrique d'empreintes d'un nouveau dinosaure géant

Découverte en Afrique d'empreintes d'un nouveau dinosaure géant

AFP

RDC: découverte de 26 corps, victimes des rebelles ougandais

RDC: découverte de 26 corps, victimes des rebelles ougandais

massacres

AFP

RDC: lourdes peines pour des militaires accusés de massacres au Kasaï (avocat défense)

RDC: lourdes peines pour des militaires accusés de massacres au Kasaï (avocat défense)

AFP

Noël sanglant en RDC: 22 civils massacrés au Nord-Kivu

Noël sanglant en RDC: 22 civils massacrés au Nord-Kivu

AFP

RDC: derrière les massacres de Beni, "des mains politiques"

RDC: derrière les massacres de Beni, "des mains politiques"