mis à jour le

Tunisie: ouvertures des bureaux de vote pour les législatives

Les bureaux de vote de Tunisie ont ouvert leurs portes dimanche à 07H00 (06H00 GMT) pour les premières législatives depuis la révolution de 2011, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Un peu moins de 5,3 millions d'électeurs sont convoqués aux urnes pour ce scrutin crucial qui doit permettre l'élection de 217 députés. Ces législatives seront suivies d'une présidentielle le 23 novembre.

Devant un bureau du centre-ville de Tunis, rue de Marseille, des dizaines de personnes faisaient la queue dans la rue à l'heure de l'ouverture du vote afin d'être parmi les premiers à glisser un bulletin dans l'urne. 

Les islamistes d'Ennahda, au pouvoir de début 2012 à début 2014, et leurs principaux détracteurs séculiers, Nidaa Tounès partent favori de ce scrutin mais une multitude d'autres listes sont en lice.

Quelque 80.000 policiers et militaires ont été déployés, selon les autorités, pour assurer la sécurité du scrutin, notamment en raison de craintes d'attaques jihadistes.

La Tunisie fait figure de dernier espoir de transition démocratique réussie parmi les pays du Printemps arabe qui pour l'essentiel ont basculé dans le chaos ou la répression. 

 

législatives

AFP

Législatives au Sénégal: confirmation du succès de la coalition au pouvoir

Législatives au Sénégal: confirmation du succès de la coalition au pouvoir

AFP

Sénégal: la majorité présidentielle remporte haut la main les législatives

Sénégal: la majorité présidentielle remporte haut la main les législatives

AFP

Sénégal: la majorité a remporté les législatives

Sénégal: la majorité a remporté les législatives

vote

AFP

Sud-est du Nigeria: vote calme malgré le boycott des pro-Biafra

Sud-est du Nigeria: vote calme malgré le boycott des pro-Biafra

AFP

Craintes pour la transition démocratique en Tunisie après le vote d'une loi

Craintes pour la transition démocratique en Tunisie après le vote d'une loi

AFP

L'Angola vote pour choisir un successeur au président dos Santos

L'Angola vote pour choisir un successeur au président dos Santos