mis à jour le

Somalie: l'ONU se penche sur une application plus stricte de l'embargo

Le Conseil de sécurité de l'ONU doit adopter vendredi une résolution autorisant l'inspection au large de la Somalie de bateaux soupçonnés de transporter des armes et du charbon en violation de l'embargo auquel ce pays d'Afrique est soumis.

Le projet de résolution consulté par l'AFP demande également au gouvernement somalien de lui fournir la liste complète des armes qu'il a reçues depuis l'assouplissement de l'embargo l'an dernier.

Le texte autorise les inspections de navires dans les eaux territoriales somaliennes et en haute mer pour une période d'un an.

Cette mesure fait suite au rapport du Groupe de contrôle de l'ONU sur la Somalie et l'Erythrée (SEMG) qui assurait au début du mois que les exportations de charbon, qui financent les islamistes shebab, se poursuivaient.

En outre, expliquait le rapport, depuis la levée partielle de l'embargo sur les armes, des armements et des munitions destinés à l'embryon d'armée nationale somalienne étaient "détournés vers des marchés aux armes de Mogadiscio".

Selon ce document, certaines de ces armes avaient été retrouvées sur au moins un marché où les islamistes se fournissent en armement.

Le Conseil de sécurité avait approuvé l'embargo en 2012 et l'avait partiellement levé pour les armes à destination du gouvernement somalien, mais avec des conditions plus strictes pour que ces armes ne soient pas détournées.

La Somalie est privée de gouvernement central effectif depuis la chute du régime du président autoritaire Siad Barre en 1991. Le pays est depuis en état permanent de guerre civile, livré aux milices de chefs de guerre, aux gangs criminels et aux groupes islamistes.

AFP

Ses derniers articles: Canal+ lance une chaîne de sport en Afrique  Maroc: le Polisario fustige des "peines iniques" contre 23 Sahraouis  Le président tanzanien prie les réfugiés burundais de rentrer chez eux 

l'ONU

AFP

RDC: l'ONU annonce la fermeture de cinq bases dans le Nord-Kivu

RDC: l'ONU annonce la fermeture de cinq bases dans le Nord-Kivu

AFP

RDC: des membres de la sécurité peut-être liés

RDC: des membres de la sécurité peut-être liés

AFP

Est de la RDC: l'ONU dénombre 80.000 déplacés en six jours de combats

Est de la RDC: l'ONU dénombre 80.000 déplacés en six jours de combats