mis à jour le

Madagascar: l'ex-président Ravalomanana, confiné en province, voit sa famille

L'épouse de l'ancien président Marc Ravalomanana a atterri jeudi matin à Diego Suarez, dans le nord de Madagascar, où son mari est confiné par les autorités depuis ses déclarations incendiaires à son retour d'exil lundi, a constaté l'AFP.

Mme Lalao Ravalomanana, elle-même ex-candidate invalidée à la présidentielle, a transité par un salon VIP avant de s'engouffrer à bord d'un 4x4 qui l'attendait pour éviter d'être photographiée, et n'a fait aucune déclaration.

Arrivée sur un vol privé, elle était accompagnée de son fils Tojo, qui avait qualifié mardi l'arrestation de son père de "kidnapping", ainsi que de Guy Rivo Randrianarisoa, le porte-parole de la mouvance de l'ancien chef d'Etat.

Au total, une petite dizaine de personnes l'accompagnait, munies de plusieurs valises. Le parking de l'aéroport était surveillé par des militaires.

Diego Suarez (ou Antsiranana) abrite une résidence présidentielle aménagée dans l'enceinte d'une base aéronavale, un grand domaine derrière des grilles avec une villa cossue où M. Ravalomanana a été mis au secret selon toute vraisemblance. 

Le gouvernement n'a pas dit publiquement où il se trouvait mais a informé sa famille. 

Personne ne sait comment Marc Ravalomanana a pu gagner Madagascar lundi après six ans d'exil en Afrique du Sud, et parvenir jusqu'à son domicile d'Antananarivo, sans être intercepté ou reconnu, voyageant à l'en croire "sans passeport". 

Le gouvernement affirme avoir été pris de court. 

Lors d'un discours et d'un point presse improvisés devant chez lui, M. Ravalomanana, 61 ans, s'est vanté lundi d'avoir encore "beaucoup de pouvoir", et contesté la légitimité démocratique du président Hery Rajaonarimampianina, élu fin 2013 avec l'espoir de rétablir les institutions et relancer l'économie.

Au pouvoir de 2002 à 2009, année de son renversement par le maire de la capitale, Andry Rajoelina, M. Ravalomanana été empêché plusieurs fois de revenir au pays par peur de débordements. 

 

AFP

Ses derniers articles: Fatigués et affamés, les Sud-Soudanais se réfugient au Soudan  RDC: l'épiscopat redoute un plan pour "empêcher" les élections  Nouvelles turbulences au Sahara occidental 

famille

AFP

Rejoindre les Etats-Unis: une famille soudanaise entre peurs et espoirs

Rejoindre les Etats-Unis: une famille soudanaise entre peurs et espoirs

AFP

Tunisie: la famille d'un opposant assassiné exige "la vérité"

Tunisie: la famille d'un opposant assassiné exige "la vérité"

AFP

Attentat de Berlin: la famille du suspect tunisien sous le choc

Attentat de Berlin: la famille du suspect tunisien sous le choc