mis à jour le

Nigeria: 59 soldats jugés pour mutinerie et avoir refusé de combattre Boko Haram

Cinquante-neuf soldats nigérians, accusés de mutinerie et d'avoir refusé de combattre les islamistes armés de Boko Haram, ont comparu mercredi devant un tribunal militaire d'Abuja.

Les militaires, membres du 111e bataillon des forces spéciales, ont plaidé non coupable devant cette cour martiale.

Ils sont accusés de "conspiration en vue d'une mutinerie contre les autorités de la 7e division", qui est en première ligne contre l'insurrection de Boko Haram.

Ils sont également poursuivis pour avoir refusé de se déployer le 4 août pour tenter de reprendre à Boko Haram plusieurs villes de l'état de Borno (nord-est).

Le 2 octobre, 97 soldats engagés dans des opérations contre le groupe islamiste armé avaient déjà comparu à Abuja devant un tribunal militaire pour mutinerie.

Et en septembre, 12 soldats nigérians avaient été condamnés à mort pour mutinerie, après des tirs contre leur officier à Maiduguri (nord-est), fief historique de Boko Haram.

L'armée nigériane est sous pression depuis qu'elle cherche à reconquérir les territoires contrôlés par Boko Haram dans le nord-est du pays.

Des témoins ont fait état du refus de soldats nigérians de se déployer et de leur fuite face à Boko Haram, qui a proclamé l'instauration d'un "califat islamique" dans les zones qu'il contrôle.

De nombreux soldats se sont plaints de ne pas être assez bien équipés pour remplir leur mission. L'armée nigériane a rejeté plusieurs fois ces accusations et maintient qu'elle est en train de renverser la situation face à Boko Haram.

La rébellion de Boko Haram, qui a éclaté en 2009, et sa répression féroce par les forces de l'ordre nigérianes ont fait plus de 10.000 morts et 700.000 déplacés. 

Ces derniers mois, les insurgés se sont emparés de pans entiers de territoires dans le nord-est du Nigeria, et de plusieurs localités frontalières de l'extrême-nord du Cameroun.

 

AFP

Ses derniers articles: Afrique: un tiers des pays ont des niveaux de développement humain moyens ou élevés  En Afrique du Sud, les soldats oubliés de l'apartheid  L'Afrique du Sud ne doit pas devenir un "Etat-mafia", dit son vice-président 

haram

AFP

Nigeria: plusieurs dizaines de lycéennes de Chibok libérées des mains de Boko Haram

Nigeria: plusieurs dizaines de lycéennes de Chibok libérées des mains de Boko Haram

AFP

Nigeria: Boko Haram se prépare

Nigeria: Boko Haram se prépare

AFP

Tchad: 9 soldats et 40 jihadistes tués dans une attaque de Boko Haram

Tchad: 9 soldats et 40 jihadistes tués dans une attaque de Boko Haram

juges

AFP

Nigeria: arrestation de juges et biens saisis dans une opération anticorruption

Nigeria: arrestation de juges et biens saisis dans une opération anticorruption

AFP

Zimbabwe: le président Mugabe menace les juges

Zimbabwe: le président Mugabe menace les juges

AFP

Côte d'Ivoire: deux soldats jugés pour l'attaque terroriste de Grand Bassam

Côte d'Ivoire: deux soldats jugés pour l'attaque terroriste de Grand Bassam

mutinerie

AFP

Côte d'Ivoire: le gouvernement condamne la mutinerie des forces spéciales

Côte d'Ivoire: le gouvernement condamne la mutinerie des forces spéciales

AFP

Afrique du Sud: 3 morts dans une mutinerie en prison

Afrique du Sud: 3 morts dans une mutinerie en prison

AFP

Sénégal: un détenu mort lors d'une mutinerie tué par balle

Sénégal: un détenu mort lors d'une mutinerie tué par balle