mis à jour le

Ethiopie: les islamistes somaliens shebab préparent un attentat

Les islamistes somaliens shebab préparent une attaque contre une cible dans un quartier huppé de la capitale éthiopienne Addis Abeba, a mis en garde l'ambassade américaine sur place, demandant à ses citoyens d'éviter les zones d'affluence.

L'ambassade ne mentionne pas de cible précise, mais parle d'une "attaque terroriste potentiellement imminente" dans le quartier de Bole, qui regroupe l'aéroport international d'Addis, mais aussi des ambassades. Le quartier, encore partiellement en construction, est l'un des plus animés de la capitale éthiopienne.

"L'ambassade a reçu des informations sur l'intention qu'ont les shebab de viser le quartier de Bole", dit ainsi l'ambassade, dans un avertissement publié jeudi.

"Il convient d'éviter les restaurants, hôtels, bars, lieux de culte, supermarchés et centres commerciaux du quartier de Bole jusqu'à nouvel ordre, car ils sont de possibles cibles", poursuit-elle, précisant que l'avertissement vaut pour les lieux fréquentés par les Ethiopiens comme pour ceux où se retrouvent les Occidentaux.

Les forces éthiopiennes combattent les shebab en Somalie, au sein d'une force de l'Union africaine (Amisom).

Addis Abeba abrite par ailleurs le siège de l'Union africaine.

Les islamistes, qui ont déjà frappé d'autres pays fournissant des troupes à l'Amisom (le Kenya, l'Ouganda, Djibouti), ont à plusieurs reprises menacé Addis de représailles.

Les shebab ont été considérablement affaiblis en Somalie ces dernières années, perdant un à un leurs bastions. Mais ils continuent de mener des actions de guérilla meurtrières dans le pays de la Corne de l'Afrique et, estiment les experts, restent une menace à la sécurité de la région dans son ensemble.

Au Kenya, les shebab avaient revendiqué le massacre du centre commercial Westgate, qui avait 67 morts en septembre 2013. A Djibouti, ils avaient attaqué en mai un restaurant, faisant au moins un mort et une vingtaine de blessés.

En Ouganda, les islamistes somaliens avaient perpétré un double attentat dans deux restaurants de la capitale Kampala le soir de la finale de la coupe du monde de football de 2010, tuant au total 76 personnes.

 

AFP

Ses derniers articles: CAN-2017: les attaquants du Ghana André et Jordan Ayew, comme des jumeaux  Gambie: plus de 45.000 personnes ont fui le pays  CAN: la RDC lorgne la qualif', le Maroc au pied du mur 

attentat

AFP

Mali: 60 morts dans un attentat contre les groupes signataires de la paix

Mali: 60 morts dans un attentat contre les groupes signataires de la paix

AFP

Mali: attentat suicide contre un camp de groupes armés, 37 morts

Mali: attentat suicide contre un camp de groupes armés, 37 morts

AFP

Nigeria: trois personnes tuées dans un attentat suicide sur un campus du nord-est

Nigeria: trois personnes tuées dans un attentat suicide sur un campus du nord-est

islamistes

AFP

Algérie: les islamistes s'organisent avant les législatives

Algérie: les islamistes s'organisent avant les législatives

AFP

Maroc: les islamistes remportent les législatives

Maroc: les islamistes remportent les législatives

AFP

Nigéria: face

Nigéria: face

shebab

AFP

Les shebab restent la principale menace en Somalie

Les shebab restent la principale menace en Somalie

AFP

Somalie: les shebab occupent une ville stratégique

Somalie: les shebab occupent une ville stratégique

AFP

Kenya: six tués dans une attaque attribuée aux islamistes shebab

Kenya: six tués dans une attaque attribuée aux islamistes shebab