mis à jour le

CAN-2015: le Maroc n'a pas encore tranché en cas de report refusé

Le ministre des Sports, Mohammed Ouzzine, a assuré mardi à l'AFP qu'aucune "décision définitive" n'avait encore été prise par le Maroc en cas de refus de sa demande de report de la CAN-2015, mais souligné qu'il s'agissait d'une "responsabilité historique" face à la propagation d'Ebola.

A presque trois mois du match d'ouverture à Marrakech, prévu le 17 janvier, le Maroc a demandé vendredi dernier le report de la plus importante compétition continentale, face à la propagation de l'épidémie d'Ebola, qui a fait plus de 4.000 morts. La confédération africaine (CAF) a toutefois affirmé le lendemain maintenir les dates, et annoncé des réunions début novembre.

Comme on lui demandait si la décision du royaume de ne pas organiser la CAN en janvier était "irrévocable", M. Ouzzine a rétorqué qu'il était "encore trop tôt pour parler d'une décision définitive".

"On n'a pas encore tranché", "c'est une question qui va être traitée avec les responsables de la CAF (...). Nous avons convenu de nous réunir autour d'une table pour discuter ensemble des options techniques de cette demande de report", a-t-il expliqué.

Le ministre marocain a laissé entendre que cette réunion pourrait avoir lieu avant les 2 et 3 novembre, dates jusque-là avancées par la CAF: "Le président (Issa Hayatou) a promis de voir son calendrier et revenir vers nous".

Selon Mohammed Ouzzine, "le communiqué de la CAF est tout à fait normal", "nous comprenons la difficulté de la chose". "Mais aujourd'hui c'est une question de choix, de responsabilité historique", a-t-il enchaîné, rappelant que la demande marocaine se fondait "essentiellement sur le dernier rapport de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), où il est question de chiffres et de dimension alarmante quant à la propagation du virus".

La CAN-2015, la seconde à être organisée par le Maroc, doit se dérouler du 17 janvier au 8 février à Tanger, Rabat, Marrakech et Agadir, en présence de 16 nations.

La phase de qualifications est en cours, et le royaume accueille des rencontres délocalisées de la Guinée, un des trois principaux pays touchés.

Le tirage au sort de la phase finale est prévu le 26 novembre à Rabat.

AFP

Ses derniers articles: Zimbabwe: l'armée empêche les manifestants d'arriver au palais présidentiel  Décès d'Azzedine Alaïa, couturier surdoué et hors normes  A Harare, soldats et manifestants main dans la main pour faire tomber Mugabe 

Maroc

AFP

Le Maroc lance une réflexion pour un "agenda africain de la migration"

Le Maroc lance une réflexion pour un "agenda africain de la migration"

AFP

Ligue des champions d'Afrique: Al-Ahly tenu en échec avant le retour au Maroc

Ligue des champions d'Afrique: Al-Ahly tenu en échec avant le retour au Maroc

AFP

L'affaire du chantage au roi du Maroc de retour devant la Cour de cassation

L'affaire du chantage au roi du Maroc de retour devant la Cour de cassation

report

AFP

Présidentielle contestée au Liberia: report de l'audience de la Cour suprême

Présidentielle contestée au Liberia: report de l'audience de la Cour suprême

AFP

Kenya: face aux tensions, report de l'élection dans les fiefs de l'opposition

Kenya: face aux tensions, report de l'élection dans les fiefs de l'opposition

AFP

Kenya: pas de crise constitutionnelle en cas de report des élections (procureur général)

Kenya: pas de crise constitutionnelle en cas de report des élections (procureur général)