mis à jour le

Egypte: Kerry va plaider au Caire la relance du processus de paix israélo-palestinien

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry va plaider dimanche pour une relance du processus de paix israélo-palestinien stoppé depuis avril, au cours d'une conférence internationale au Caire sur la reconstruction de Gaza, ont indiqué vendredi des diplomates américains.

En marge de cette réunion de donateurs pour l'enclave palestinienne ravagée par une guerre cet été entre groupes palestiniens et Israël, M. Kerry s'entretiendra avec le président palestinien Mahmoud Abbas, ont ajouté ces responsables du département d'Etat.

Le chef de la diplomatie américaine est attendu dimanche dans la capitale égyptienne, aux côtés d'une trentaine de ses homologues et du secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, pour une conférence sur la réhabilitation de Gaza pour laquelle l'ONU va demander une aide record de 1,6 milliard de dollars.

"Plus largement, nous avons un intérêt à casser le cycle de guerres et de reconstructions que nous voyons à l'oeuvre depuis six ans", a souligné l'un des diplomates, en allusion au troisième conflit dans le territoire palestinien en six ans.

Dans un discours au Caire "vous entendrez le secrétaire d'Etat réaffirmer l'engagement des Etats-Unis à aider les parties à sceller un accord pour une solution à deux Etats" israélien et palestinien, a indiqué ce cadre du département d'Etat.

Le ministre exprimera "notre volonté de ré-engager des négociations et de contribuer à faciliter leur succès", a-t-il ajouté. John Kerry "parlera de la nécessité de régler les questions sous-jacentes au conflit israélo-palestinien afin d'avoir vraiment une solution durable au problème de Gaza".

Un autre responsable du département d'Etat a précisé que son patron s'entretiendrait "avec Abu Mazem au Caire", du nom du président palestinien Mahmoud Abbas.

Leur dernière rencontre remonte à la fin septembre à New York, en marge de l'Assemblée générale de l'ONU. 

John Kerry a été l'artisan de la reprise du processus de paix israélo-palestinien entre juillet 2013 et avril dernier. Depuis son échec, il n'a toutefois jamais abandonné l'idée d'une relance.

Mais les relations se sont depuis nettement tendues entre Washington et son allié israélien, notamment sur le dossier de la colonisation et à propos d'opérations militaires meurtrières contre des civils palestiniens à Gaza pendant le conflit.

"Israël est un partenaire et un allié crucial des Etats-Unis en matière de sécurité et quand nous avons des questions avec Israël sur la manière de mener la guerre, nous les soulevons", a relevé un des diplomates du département d'Etat.

AFP

Ses derniers articles: CAN-2017: l'Egypte arrache la victoire et se rapproche des quarts  CAN-2017: le Ghana roule  Gambie: départ en exil de Yahya Jammeh après plus de 22 ans 

Caire

AFP

Egypte: l'EI revendique l'attentat contre une église au Caire

Egypte: l'EI revendique l'attentat contre une église au Caire

AFP

Égypte: funérailles des 24 victimes de l'attentat du Caire

Égypte: funérailles des 24 victimes de l'attentat du Caire

AFP

Égypte: l'attentat anti-Copte du Caire embarrasse le régime de Sissi

Égypte: l'attentat anti-Copte du Caire embarrasse le régime de Sissi

paix

AFP

Mali: 60 morts dans un attentat contre les groupes signataires de la paix

Mali: 60 morts dans un attentat contre les groupes signataires de la paix

AFP

RD Congo: Sauveur Mulwana sculpte pour l'histoire et la paix

RD Congo: Sauveur Mulwana sculpte pour l'histoire et la paix

AFP

Le cacao congolais du Nord-Kivu attend la paix pour s'épanouir

Le cacao congolais du Nord-Kivu attend la paix pour s'épanouir