mis à jour le

Mali: l'ONU condamne l'attaque contre la Minusma

Le Conseil de sécurité de l'ONU a condamné mardi soir l'attaque contre la mission de l'ONU au Mali (Minusma) qui a tué un Casque bleu sénégalais à Kidal (nord), rappelant que de telles attaques "peuvent constituer des crimes de guerre".

Dans une déclaration unanime, les 15 pays membres "réitèrent leur plein soutien à la Minusma et aux forces françaises qui l'appuient".

Ils demandent au gouvernement malien "de mener rapidement une enquête sur cette attaque et de poursuivre ses auteurs en justice".

Ils "rappellent aux groupes armés qui opèrent dans le nord du Mali leur engagement de coopérer avec les Nations unies pour éviter des attaques contre les Casques bleus, conformément à la déclaration qu'ils ont signée le 16 septembre 2014 à Alger".

Un Casque bleu sénégalais été tué mardi soir par des tirs de roquette contre le camp de la Mission de l'ONU au Mali (Minusma) à Kidal, dans le nord-est de ce pays.

Le chef des opérations de maintien de la paix de l'ONU, Hervé Ladsous, a annoncé mardi que les Casques bleus au Mali allaient "durcir" leur dispositif, après une série d'attaques.

M. Ladsous avait assisté mardi matin à Bamako à un hommage à neuf membres du contingent nigérien de la Minusma tués le 3 octobre dans la région de Gao (nord-est du pays).

Dans un communiqué publié mardi soir, le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon se déclare "outré" par l'attaque de Kidal, précisant que "des agresseurs non-identifiés ont lancé environ six explosifs vers le camp de la mission".

Il s'agit, souligne l'ONU, de la deuxième attaque en cinq jours contre la Minusma et "elle porte à 31 Casques bleus tués et 91 blessés le bilan des victimes d'actes hostiles depuis le 1er juillet 2013".

M. Ban "rappelle à toutes les parties leur responsabilité de prévenir les attaques contre les Casques bleus". Il souligne "qu'une solution politique est la seule voie vers une paix et une stabilité durables au Mali".

Le Conseil de sécurité doit examiner mercredi la situation au Mali, au cours d'une séance qui était prévue de longue date et où M. Ladsous doit s'adresser au Conseil depuis Bamako par vidéo-conférence.

AFP

Ses derniers articles: Amical: le match Nigeria-Burkina Faso  Sierra Leone: un étudiant tué par la police pendant une manifestation  Maroc: arrestation des assassins présumés d'un député 

Kidal

AFP

Mali: rentrée scolaire

Mali: rentrée scolaire

AFP

Mali: la Mission de l'ONU inquiète des conséquences des combats autour de Kidal

Mali: la Mission de l'ONU inquiète des conséquences des combats autour de Kidal

AFP

Mali: nouveaux combats entre groupes armés près de Kidal

Mali: nouveaux combats entre groupes armés près de Kidal

l'ONU

AFP

Le président somalien appelle l'ONU

Le président somalien appelle l'ONU

AFP

Famine en Somalie: aide d'urgence de 22 millions de dollars de l'ONU

Famine en Somalie: aide d'urgence de 22 millions de dollars de l'ONU

AFP

Guterres veut renforcer la présence de l'ONU en RDC

Guterres veut renforcer la présence de l'ONU en RDC

Minusma

AFP

Nord du Mali: deux morts et un blessé dans l'attaque d'un convoi de la Minusma

Nord du Mali: deux morts et un blessé dans l'attaque d'un convoi de la Minusma

AFP

Mali: l'armée française va suppléer la Minusma dans le nord

Mali: l'armée française va suppléer la Minusma dans le nord

AFP

Mali: opération française

Mali: opération française