mis à jour le

Ebola: le Sénégal ouvre un corridor humanitaire pour acheminer de l'aide

Le Sénégal a ouvert un corridor humanitaire aérien pour permettre d'acheminer de l'aide dans les trois pays les plus touchés par le virus Ebola, après la fermeture de ses frontières le 21 août, a constaté samedi un journaliste de l'AFP.

Un avion du Programme alimentaire mondial (PAM) transportant du personnel humanitaire en provenance de Conakry, a atterri samedi après-midi sur le site du corridor humanitaire, installé sur une base militaire aérienne près de l'aéroport de Dakar, selon la même source.

Le corridor est fonctionnel "depuis deux jours" mais est encore en aménagement, selon un officiel sénégalais.

Il a été "ouvert dans le cadre de la solidarité internationale. Nous sommes tombés d'accord (avec les organisations internationales et des pays occidentaux notamment) pour (y) faire passer des équipements, des médicaments, un appui en ressources humaines pour sauver des vies humaines", a déclaré devant la presse la ministre sénégalaise de la Santé, Awa Marie Coll Seck. 

Elle s'exprimait en présence de responsables sénégalais, de l'ONU et d'organisations humanitaires internationales.

De nombreuses rotations d'avions de pays et d'organismes internationaux, ayant promis d'acheminer de l'aide en Guinée, en Sierra Leone et au Liberia, à partir du corridor humanitaire, doivent avoir lieu dans les prochains jours, selon des responsables sénégalais.

Dakar avait annoncé le 8 septembre son ouverture pour permettre l'accès des organisations internationales à ces trois pays les plus touchés par l'épidémie d'Ebola qui a tué depuis le début de l'année près de 3.000 personnes en Afrique de l'Ouest.

Cet accès avait été interrompu à partir de son territoire depuis la fermeture de ses frontières le 21 août.

Le Sénégal avait été touché fin août par le virus Ebola, "un cas importé", introduit dans le pays par un étudiant guinéen entré juste avant la fermeture des frontières avec la Guinée.

La guérison de ce Guinéen a été annoncée le 10 septembre par les autorités sénégalaises.

Le 1er septembre, la Côte d'Ivoire, non encore touchée par Ebola, avait annoncé l'ouverture de couloirs humanitaires avec la Guinée et le Liberia, tout en maintenant ses frontières fermées avec ces deux pays fortement touchés par l'épidémie. 

 

AFP

Ses derniers articles: Somalie: 16 morts dans l'explosion d'un véhicule  Le Caire: 25 morts dans l'attentat  Nigeria: au moins 50 morts dans l'effondrement du toit d'une église 

humanitaire

AFP

Au large de la Libye, la flottille humanitaire redoute l'hiver

Au large de la Libye, la flottille humanitaire redoute l'hiver

AFP

Niger: colère et compassion après l'enlèvement d'un humanitaire américain

Niger: colère et compassion après l'enlèvement d'un humanitaire américain

AFP

Nigeria: l'ONU suspend son aide après une rare attaque de convoi humanitaire

Nigeria: l'ONU suspend son aide après une rare attaque de convoi humanitaire

Sénégal

AFP

Gambie: le Sénégal condamne le revirement de Jammeh

Gambie: le Sénégal condamne le revirement de Jammeh

AFP

CAN-2017: l'Algérie dans un groupe compliqué avec le Sénégal et la Tunisie

CAN-2017: l'Algérie dans un groupe compliqué avec le Sénégal et la Tunisie

AFP

Le Sénégal et la France renforcent la coopération contre le "terrorisme"

Le Sénégal et la France renforcent la coopération contre le "terrorisme"