mis à jour le

Rwanda: arrestation de deux suspects du meurtre d'un militant anticorruption

La police rwandaise a annoncé jeudi avoir arrêté deux policiers suspectés du meurtre en juillet 2013 d'un militant anticorruption travaillant pour l'ONG Transparency International.

"Cette fois-ci, nous avons des preuves convaincantes que nous avons réellement les deux réels suspects", a déclaré devant la presse Theos Badege, chef de la brigade criminelle rwandaise, ajoutant que le transfert du dossier au parquet interviendrait d'ici la fin de la semaine.

Le corps sans vie de Gustave Makonene, qui coordonnait les travaux de Transparency International à Rubavu, dans l'ouest du pays, avait été découvert dans la matinée du 18 juillet 2013 sur une route près du lac Kivu.

Selon l'organisation de défense des droits de l'Homme Human Rights Watch (HRW), qui avait dénoncé l'enlisement de l'enquête en janvier, la victime avait été étranglée.

Les deux suspects, Isaac Ndabarinze et Nelson Iyakaremye, ont été brièvement présentés jeudi à la presse, menottés. 

Selon M. Badege, le premier a été arrêté "en début de semaine", tandis que le second était emprisonné depuis février dans le cadre d'une autre affaire qu'il n'a pas souhaité détailler.

Selon le chef de la brigade criminelle, le responsable de Transparency International aurait été tué parce qu'il s'intéressait de trop près à des activités illégales des deux policiers.

Les deux hommes, à l'époque eux aussi basés à Rubavu, auraient touché des pots-de-vin dans le cadre d'un trafic de minerais avec la République démocratique du Congo (RDC) voisine, a-t-il ajouté.

HRW s'est dit jeudi "encouragée par les récents progrès dans le meurtre non résolu de Makonene".

"Nous continuons de demander aux autorités judiciaires du Rwanda de suivre toutes les pistes afin de faire en sorte que justice soit rendue à ce militant anticorruption assassiné", a déclaré à l'AFP Anneke Van Woudenberg, chercheuse au sein de l'organisation.

"Jusqu'à ce que ces assassins soient traduits en justice, ce meurtre continuera à envoyer un message glaçant à tous les militants locaux au Rwanda", a-t-elle ajouté.

AFP

Ses derniers articles: Après les troubles au Sénégal, la contestation appelle  Un grand distributeur français au coeur des troubles de Dakar malgré lui  Niger: internet rétabli après dix jours de coupure 

arrestation

AFP

Tunisie: arrestation de l'ex-candidat

Tunisie: arrestation de l'ex-candidat

AFP

Ouganda: trois morts dans des heurts après une nouvelle arrestation de Bobi Wine

Ouganda: trois morts dans des heurts après une nouvelle arrestation de Bobi Wine

AFP

Arrestation au Malawi d'un prédicateur star qui avait fui l'Afrique du Sud

Arrestation au Malawi d'un prédicateur star qui avait fui l'Afrique du Sud

meurtre

AFP

Afrique du sud: cinq arrestations dans l'affaire du meurtre du capitaine de la sélection de foot

Afrique du sud: cinq arrestations dans l'affaire du meurtre du capitaine de la sélection de foot

AFP

Le Cameroun sous le choc après le meurtre "horrible" de sept écoliers

Le Cameroun sous le choc après le meurtre "horrible" de sept écoliers

AFP

Meurtre d'un fermier blanc sud-africain: vives tensions devant le tribunal

Meurtre d'un fermier blanc sud-africain: vives tensions devant le tribunal

militant

AFP

Guerre d'Algérie: Macron reconnaît que le militant Ali Boumendjel a été "torturé et assassiné" par l'armée française

Guerre d'Algérie: Macron reconnaît que le militant Ali Boumendjel a été "torturé et assassiné" par l'armée française

AFP

Guerre d'Algérie: Macron reconnaît que le militant Ali Boumendjel a été "torturé et assassiné" par l'armée française

Guerre d'Algérie: Macron reconnaît que le militant Ali Boumendjel a été "torturé et assassiné" par l'armée française

AFP

Rapport Stora: la famille du militant assassiné Ali Boumendjel dénonce "un  mensonge d'Etat"

Rapport Stora: la famille du militant assassiné Ali Boumendjel dénonce "un mensonge d'Etat"