mis à jour le

Nigeria: un Chinois enlevé dans le centre

Un ressortissant chinois a été enlevé à son domicile par des hommes armés dans l'Etat de Kogi, situé dans le centre du Nigeria, a annoncé la police nigériane.

"L'incident a eu lieu mardi matin. Des hommes armés ont envahi le bâtiment résidentiel de la Compagnie des eaux de l'Etat de Kogi (Kogi State Water Corporation) et ont enlevé un ressortissant chinois", a expliqué à l'AFP un porte-parole de la police, Elvis Aguebor.

Les assaillants ont tiré en l'air avant de prendre la fuite avec leur otage, un consultant sur un projet gouvernemental dans le domaine hydraulique, a-t-il précisé.

Le motif du kidnapping n'a pas encore été établi mais la prise d'otages pour l'obtention de rançon est fréquente au Nigeria.

Dimanche, des hommes armés non-identifiés avaient attaqué un poste de police dans le même Etat, usant de dynamite pour démolir le bâtiment et s'emparer d'armes et de munitions, selon la police.

La semaine dernière, un convoi militaire partant vers le nord-est du pays, en proie à des violences, avait été attaqué pendant sa traversée de Kogi.

L'armée avait d'abord soupçonné le groupe islamiste Boko Haram, très actif dans le nord, avant d'accuser ensuite de simples bandits armés qui avaient pris le convoi militaire pour un convoi civil.

AFP

Ses derniers articles: Centrafrique: négociations sans précédent en vue du désarmement des milices  Nigeria: l'armée en guerre contre les raffineries illégales  Au Zimbabwe, l'opposition s'unit en rêvant de faire tomber Mugabe 

Chinois

AFP

Tanzanie: résidents chinois et Tanzaniens marchent pour la protection des éléphants

Tanzanie: résidents chinois et Tanzaniens marchent pour la protection des éléphants

AFP

Un film chinois remporte le Grand Prix du festival de Marrakech

Un film chinois remporte le Grand Prix du festival de Marrakech

AFP

Afrique du Sud: soupçons sur un braconnier chinois et un ministre

Afrique du Sud: soupçons sur un braconnier chinois et un ministre