mis à jour le

RDC: l'OMS juge prématuré de faire des prédictions sur l'évolution d'Ebola

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a jugé mardi prématuré de faire des prédictions sur l'évolution de l'épidémie d'Ebola qui touche la République démocratique du Congo et que Kinshasa estime "en bonne voie d'être maîtrisée".

"Le nombre de cas et de morts progresse à un rythme similaire à ce que l'on a vu lors de récentes épidémies d'Ebola dans ce pays. A ce stade, on ne peut faire aucune prédiction sur l'évolution de la maladie ou de sa maîtrise éventuelle", indique l'OMS dans un communiqué diffusé à Kinshasa.

L'épidémie d'Ebola qui touche le pays s'est déclarée mi-août dans une région enclavée de la province de l'Equateur (Nord-Ouest). C'est la septième épidémie depuis l'apparition de cette maladie, en RDC, en 1976.

A l'issue d'un Conseil des ministres, samedi, les autorités congolaises avaient affirmé que l'épidémie était "en bonne voie d'être maîtrisée". Dans un message transmis à l'AFP, le ministre de la Santé congolais, Felix Kabange Numbi, a indiqué mardi soir qu'elle avait fait 41 morts et que l'on comptait désormais 68 cas suspects, probables ou confirmés.

"Le dernier cas positif date du 18 septembre", a-t-il ajouté, indiquant que 13 personnes testées positivement avaient guéri.

Pour l'OMS, "l'un des défis les plus difficiles à relever pour comprendre et maîtriser l'épidémie est l'isolement de la zone affectée", très difficilement accessible, dans la forêt équatoriale à plus de 800 km au Nord-Est de Kinshasa.

L'agence onusienne note aussi que l'"un des meilleurs atouts [pour combattre la maladie] est le haut niveau d'engagement et de dévouement" montré par le gouvernement pour en venir à bout.

Selon l'OMS et les autorités de Kinshasa, l'épidémie qui sévit en RDC est distincte de celle qui frappe l'Afrique de l'Ouest et a déjà fait plus de 2.800 morts depuis le début de l'année.

AFP

Ses derniers articles: Nigeria et Boko Haram: 14 pays promettent leur aide, pas les Etats-unis  L'Angola réforme sa loi punissant l'avortement  Cameroun: fuyant Boko Haram, les déplacés veulent juste " 

juge

AFP

Libye: le Parlement juge "nul" un accord sur l'immigration

Libye: le Parlement juge "nul" un accord sur l'immigration

AFP

Hissène Habré, un bourreau implacable jugé 25 ans après sa chute

Hissène Habré, un bourreau implacable jugé 25 ans après sa chute

AFP

Tchad: le président déchu Hissène Habré jugé en appel

Tchad: le président déchu Hissène Habré jugé en appel

l'OMS

AFP

Angola/RD Congo: l'épidémie de fièvre jaune "sous contrôle" selon l'OMS

Angola/RD Congo: l'épidémie de fièvre jaune "sous contrôle" selon l'OMS

AFP

Ebola: l'OMS annonce la fin de l'épidémie en Afrique de l'Ouest

Ebola: l'OMS annonce la fin de l'épidémie en Afrique de l'Ouest

AFP

Risques d'épidémies de méningite en Afrique en 2016, selon l'OMS

Risques d'épidémies de méningite en Afrique en 2016, selon l'OMS

prédictions

Steven LAVON

Mondial 2014: Côte d’Ivoire-Sénégal, les prédictions de Mamadou Niang

Mondial 2014: Côte d’Ivoire-Sénégal, les prédictions de Mamadou Niang