mis à jour le

Yémen: les rebelles chiites contrôlent le siège du gouvernement

Les rebelles chiites d'Ansaruallah, engagés dans des affrontements avec des combattants islamistes sunnites soutenus par l'armée, ont pris dimanche le contrôle du siège du gouvernement et de la radio d'Etat dans la capitale yéménite, ont indiqué de hauts responsables.

Simultanément, le Premier ministre Mohamed Basindawa a démissionné en signe de protestation contre le président Abd Rabbo Mansour Hadi qu'il accuse de "monopoliser le pouvoir", ont indiqué les mêmes responsables, dont les propos ont été confirmés par un porte-parole d'Ansaruallah.

L'agence officielle Saba a annoncé la démission de M. Basindawa, sans préciser les raisons.

Les rebelles chiites, dits houthis, ont par ailleurs pris le contrôle ou assiègent d'importants sites militaires à Sanaa, dont le commandement de la 6e région militaire, le siège de l'Etat-major des forces armées et la 4e brigade, selon les mêmes sources.

Ces développements, qui donnent un avantage militaire à la rébellion dans la capitale, interviennent au lendemain de l'annonce par l'émissaire de l'ONU Jamal Benomar de l'imminence d'un accord politique pour une sortie de crise au Yémen, au terme d'une médiation auprès du chef d'Ansaruallah Abdel Malek al-Houthi dans son fief à Saada (nord).

AFP

Ses derniers articles: Centrafrique:  Rwanda: libération de l'épouse d'un opposant en exil  Gabon: le président Bongo lance son "dialogue" de sortie de crise 

chiites

AFP

Nigeria: 10 chiites tués

Nigeria: 10 chiites tués

AFP

Nigeria: exhumer les cadavres pour connaître la vérité sur le massacre des Chiites

Nigeria: exhumer les cadavres pour connaître la vérité sur le massacre des Chiites

AFP

Nigeria: Amnesty accuse l'armée d'avoir massacré 350 chiites

Nigeria: Amnesty accuse l'armée d'avoir massacré 350 chiites

gouvernement

AFP

Cinq mois après les législatives, le Maroc toujours sans gouvernement

Cinq mois après les législatives, le Maroc toujours sans gouvernement

AFP

Kenya: le gouvernement veut la libération des syndicalistes médicaux

Kenya: le gouvernement veut la libération des syndicalistes médicaux

AFP

Libye: le gouvernement dénonce la formation d'une armée "parallèle"

Libye: le gouvernement dénonce la formation d'une armée "parallèle"

rebelles

AFP

RDC : la police accuse des rebelles d'avoir massacré 39 agents

RDC : la police accuse des rebelles d'avoir massacré 39 agents

AFP

Soudan du Sud: 56 rebelles et 4 soldats tués dans des combats

Soudan du Sud: 56 rebelles et 4 soldats tués dans des combats

AFP

Nigeria: des rebelles revendiquent une attaque contre un oléoduc

Nigeria: des rebelles revendiquent une attaque contre un oléoduc