mis à jour le

Mali: cinq soldats tchadiens de l'ONU tués par un engin explosif

Cinq soldats tchadiens de la Mission de l'ONU au  Mali (Minusma) ont été tués jeudi par l'explosion d'une mine au passage de leur véhicule dans le nord du pays, qui a également fait plusieurs blessés, a appris l'AFP de sources militaires.

"Nous avons perdu cinq camarades aujourd'hui dans le Nord, vers Aguelhoc. Leur véhicule a roulé sur un engin explosif", a déclaré à l'AFP un officier tchadien dans le nord du Mali, ajoutant que "quatre autres soldats tchadiens ont été blessés".

AFP

Ses derniers articles: CAN: le "derby" Cameroun-Gabon divise la ville d'Oyem, capitale du Nord  CAN: Gabon-Cameroun, les pressions montent autour des Panthères  Mali: 14 morts au sein d'un groupe pro-gouvernemental 

explosif

AFP

AfSud: Zuma demande

AfSud: Zuma demande

AFP

Centrafrique: le retour de l'armée nationale, un sujet explosif

Centrafrique: le retour de l'armée nationale, un sujet explosif

AFP

Nigeria: crise politique, sécuritaire et économique, un cocktail électoral explosif

Nigeria: crise politique, sécuritaire et économique, un cocktail électoral explosif

l'ONU

AFP

Le Sénégal "prend note" des représailles d'Israël après son vote

Le Sénégal "prend note" des représailles d'Israël après son vote

AFP

Colonies israéliennes: l'Egypte accepte le report du vote de l'ONU

Colonies israéliennes: l'Egypte accepte le report du vote de l'ONU

AFP

Soudan du Sud: l'ONU votera vendredi concernant un embargo sur les armes

Soudan du Sud: l'ONU votera vendredi concernant un embargo sur les armes

soldats

AFP

Côte d'Ivoire: le gouvernement veut enrayer la colère des soldats

Côte d'Ivoire: le gouvernement veut enrayer la colère des soldats

AFP

Côte d'Ivoire: des soldats mutins retiennent le ministre de la Défense malgré l'annonce d'un accord

Côte d'Ivoire: des soldats mutins retiennent le ministre de la Défense malgré l'annonce d'un accord

AFP

Soldats français accusés de viol en Centrafrique: aucune mise en examen

Soldats français accusés de viol en Centrafrique: aucune mise en examen