mis à jour le

Nigeria: 12 soldats condamnés

Douze soldats nigérians ont été mardi condamnés à mort pour mutinerie après des tirs contre leur officier à Maiduguri (nord-est), fief historique de Boko Haram.

Un tribunal militaire de neuf membres siégeant à Abuja a reconnu les soldats coupables de six chefs d'accusation: mutinerie, complot criminel, tentative de meurtre, désobéissance, insubordination et fausses accusations.

Le président du tribunal, Chukwuemeka Okonkwo, a déclaré que ces condamnations devaient être confirmées par les autorités militaires nigérianes.

Dans cette affaire, le tribunal a notamment pris en compte "son impact probable sur les opérations contre-terroristes dans le nord-est ainsi que ses implications sur la sécurité nationale", a-t-il expliqué.

L'armée nigériane doit affronter depuis cinq ans l'insurrection des islamistes de Boko Haram, qui a fait des milliers de morts, mais les soldats en première ligne se plaignent souvent du manque d'armes et d'équipements adéquats pour affronter les rebelles.

En l'espèce, le 14 mai, les soldats du 101e bataillon avaient tiré sur un convoi dans lequel se trouvait le général Amadou Mohammed, commandant de la 7e division, en pointe dans la lutte contre Boko Haram.

Les soldats avaient auparavant exigé que le général leur parle après la mort de nombre de leurs camarades dans une embuscade islamiste.

Selon des témoins, les soldats sont devenus indisciplinés et ont lancé des pierres à l'arrivée d'un officier et des tirs en l'air ont eu lieu. Le général Mohammed avait dû se mettre à l'abri mais n'avait pas été blessé.

Au total, 18 soldats étaient jugés: douze ont été condamnés à mort, un à 28 jours de travaux forcés et les cinq derniers acquittés. Tous avaient plaidé non coupables.

AFP

Ses derniers articles: Mali: plusieurs personnalités civiles inculpées et écrouées pour tentative de coup d'Etat (avocats)  Castex rencontre Déby au Tchad avant un réveillon avec les troupes françaises  Castex rencontre Déby au Tchad avant un réveillon avec les troupes françaises 

mort

AFP

Mali: un chef jihadiste du sud et 14 autres condamnés

Mali: un chef jihadiste du sud et 14 autres condamnés

AFP

Mali: la France annonce la mort d'un haut responsable jihadiste

Mali: la France annonce la mort d'un haut responsable jihadiste

AFP

L'ancien président ghanéen et charismatique leader africain Jerry Rawlings est mort

L'ancien président ghanéen et charismatique leader africain Jerry Rawlings est mort

mutinerie

AFP

Le chef des renseignements soudanais démissionne après la répression d'une mutinerie

Le chef des renseignements soudanais démissionne après la répression d'une mutinerie

AFP

Mutinerie au Cameroun: 45 blessés dans la prison de Buea

Mutinerie au Cameroun: 45 blessés dans la prison de Buea

AFP

Mutinerie au Cameroun: des opposants politiques "enlevés" de la prison de Yaoundé

Mutinerie au Cameroun: des opposants politiques "enlevés" de la prison de Yaoundé

soldats

AFP

Trois soldats français tués dans la zone des "trois frontières" au Mali

Trois soldats français tués dans la zone des "trois frontières" au Mali

AFP

Moscou et Kigali envoient des soldats en Centrafrique avant la présidentielle

Moscou et Kigali envoient des soldats en Centrafrique avant la présidentielle

AFP

A Bisober, au Tigré, les soldats "ont séparé les femmes des hommes"

A Bisober, au Tigré, les soldats "ont séparé les femmes des hommes"