mis à jour le

Egypte: 6 morts, 22 blessés dans l'effondrement d'une usine textile

Six personnes ont été tuées et 22 blessées en Egypte dans l'effondrement dimanche d'une usine de teinture de textile près du Caire, le bâtiment ne respectant pas les normes de construction, selon les autorités.

Le bilan du drame n'a été communiqué que lundi par le directeur du département de la Sécurité civile au ministère de l'Intérieur, Gamal Al-Tarouti.

"Un vice de conception" a provoqué l'effondrement du toit de l'usine d'Al-Obour, dans la banlieue du Caire, a précisé M. Tarouti à l'AFP, ajoutant: "Le bâtiment n'était pas conforme aux normes de construction".

Une enquête préliminaire du parquet a révélé que l'effondrement était dû à la construction d'un troisième étage en violation du permis de construire qui ne prévoyait que deux étages, a précisé à l'AFP un responsable du parquet d'Al-Obour, sous couvert de l'anonymat.

Un des entrepreneurs chargés des travaux a été placé en détention provisoire tandis qu'un mandat d'arrêt a été émis contre deux autres et les propriétaires du bâtiment, a ajouté cette source.

Ces drames sont relativement fréquents en Egypte en raison de la vétusté des bâtiments et du non-respect de la législation régissant l'urbanisme.

AFP

Ses derniers articles: JO-2018/Bobsleigh: qualification de l'équipe féminine du Nigeria, une première pour l'Afrique  Crise au Togo: la mobilisation tient bon, tractations pour un dialogue  Kenya: au moins trois morts dans de nouvelles violences 

blessés

AFP

Maroc: un mort et deux blessés dans une fusillade

Maroc: un mort et deux blessés dans une fusillade

AFP

Manifestation au Niger: 23 policiers blessés

Manifestation au Niger: 23 policiers blessés

AFP

Mali: trois Casques bleus tués et deux blessés par une mine

Mali: trois Casques bleus tués et deux blessés par une mine

textile

AFP

A Soweto, des PME du textile

A Soweto, des PME du textile

AFP

Swaziland: l'industrie textile se rétrécit comme peau de chagrin

Swaziland: l'industrie textile se rétrécit comme peau de chagrin

AFP

Au Nigeria, le monde du textile se plaint de la concurrence des Chinois

Au Nigeria, le monde du textile se plaint de la concurrence des Chinois