mis à jour le

Ebola: le FMI craint une chute de la croissance en Sierra Leone et au Liberia

L'épidémie d'Ebola risque d'amputer la croissance économique de plus de 3 points en Sierra Leone ou au Liberia et de nécessiter le déblocage d'une aide financière supplémentaire pour ces pays, a estimé le FMI jeudi.

"Au-delà du bilan humain (...), Ebola semble sur le point de causer d'importants dommages économiques au Liberia, en Guinée et en Sierra Leone", les trois foyers de l'épidémie, a résumé le porte-parole du Fonds monétaire international (FMI), Bill Murray, lors d'une conférence de presse.

L'épidémie, la plus grave depuis l'identification de cette fièvre hémorragique en 1976, a fait près de 2.300 morts sur 4.293 cas identifiés, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Sur le plan économique, Ebola pourrait faire perdre cette année jusqu'à "3,5 points" à la croissance économique en Sierra Leone (actuellement prévue à 11,3%) et au Liberia (par rapport à 5,9%) et "1,5 point" en Guinée (où 3,5% sont actuellement attendus), a détaillé le porte-parole du Fonds.

Selon M. Murray, la différence d'impact entre les trois pays tient au fait que la production industrielle, notamment minière, a été pour le moment "épargnée" en Guinée alors qu'elle est "affectée" en Sierra Leone et au Liberia.

Pour la Sierra Leone, l'estimation du Fonds reste plus optimiste que celle du gouvernement, qui table désormais sur une croissance de 7%.

Selon M. Murray, l'épidémie va en conséquence creuser un "trou" de 100 à 130 millions de dollars dans les finances publiques de chacun de ces trois pays, qui sont déjà sous assistance du FMI.

"Nous sommes actuellement en relation active avec les autorités pour les aider à déterminer comment nous pouvons combler les besoins de financement auxquels elles font face", a commenté le porte-parole du Fonds.

AFP

Ses derniers articles: RDC: 128 morts, 100.000 déplacés en 16 mois dans des violences dans le Sud-Kivu  Côte d'Ivoire: Simone Gbagbo demande  Angola: la milliardaire Isabel dos Santos quitte le CA du principal opérateur mobile 

chute

AFP

Soudan: un second charnier de soldats exécutés découvert depuis la chute d'Omar el-Béchir

Soudan: un second charnier de soldats exécutés découvert depuis la chute d'Omar el-Béchir

AFP

Le président algérien exclut le recours au FMI malgré la chute du pétrole

Le président algérien exclut le recours au FMI malgré la chute du pétrole

AFP

Le Soudan en quête de stabilité un an après la chute de Béchir

Le Soudan en quête de stabilité un an après la chute de Béchir

croissance

AFP

L'épidémie de coronavirus va faire plonger la croissance du Burkina Faso

L'épidémie de coronavirus va faire plonger la croissance du Burkina Faso

AFP

Le libre-échange en Afrique, au-del

Le libre-échange en Afrique, au-del

AFP

Le marché africain de la défense en pleine croissance attire les entreprises d'armement

Le marché africain de la défense en pleine croissance attire les entreprises d'armement

FMI

AFP

Covid-19 au Gabon: le FMI accorde une aide d'urgence de 152,6 millions de dollars

Covid-19 au Gabon: le FMI accorde une aide d'urgence de 152,6 millions de dollars

AFP

Ethiopie: le FMI débourse 411 millions de dollars contre la pandémie

Ethiopie: le FMI débourse 411 millions de dollars contre la pandémie

AFP

Tunisie: le FMI approuve un prêt d'urgence de 745 millions de dollars

Tunisie: le FMI approuve un prêt d'urgence de 745 millions de dollars