mis à jour le

Ebola: le FMI craint une chute de la croissance en Sierra Leone et au Liberia

L'épidémie d'Ebola risque d'amputer la croissance économique de plus de 3 points en Sierra Leone ou au Liberia et de nécessiter le déblocage d'une aide financière supplémentaire pour ces pays, a estimé le FMI jeudi.

"Au-delà du bilan humain (...), Ebola semble sur le point de causer d'importants dommages économiques au Liberia, en Guinée et en Sierra Leone", les trois foyers de l'épidémie, a résumé le porte-parole du Fonds monétaire international (FMI), Bill Murray, lors d'une conférence de presse.

L'épidémie, la plus grave depuis l'identification de cette fièvre hémorragique en 1976, a fait près de 2.300 morts sur 4.293 cas identifiés, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Sur le plan économique, Ebola pourrait faire perdre cette année jusqu'à "3,5 points" à la croissance économique en Sierra Leone (actuellement prévue à 11,3%) et au Liberia (par rapport à 5,9%) et "1,5 point" en Guinée (où 3,5% sont actuellement attendus), a détaillé le porte-parole du Fonds.

Selon M. Murray, la différence d'impact entre les trois pays tient au fait que la production industrielle, notamment minière, a été pour le moment "épargnée" en Guinée alors qu'elle est "affectée" en Sierra Leone et au Liberia.

Pour la Sierra Leone, l'estimation du Fonds reste plus optimiste que celle du gouvernement, qui table désormais sur une croissance de 7%.

Selon M. Murray, l'épidémie va en conséquence creuser un "trou" de 100 à 130 millions de dollars dans les finances publiques de chacun de ces trois pays, qui sont déjà sous assistance du FMI.

"Nous sommes actuellement en relation active avec les autorités pour les aider à déterminer comment nous pouvons combler les besoins de financement auxquels elles font face", a commenté le porte-parole du Fonds.

AFP

Ses derniers articles: Le président égyptien appelle les Palestiniens  A l'ONU, la Centrafrique en crise craint de retomber dans l'oubli  La population de l'Afrique devrait doubler d'ici 2050, quadrupler d'ici 2100 

chute

AFP

Guerre interne en vue

Guerre interne en vue

AFP

La Centrafrique en proie aux violences depuis la chute de Bozizé

La Centrafrique en proie aux violences depuis la chute de Bozizé

AFP

L'aéroport de Juba, condensé d'un pays en chute libre

L'aéroport de Juba, condensé d'un pays en chute libre

croissance

AFP

Le Nigeria renoue avec la croissance au deuxième trimestre

Le Nigeria renoue avec la croissance au deuxième trimestre

Croissance

Les vraies raisons de la bombe démographique qui pèse sur l'Afrique

Les vraies raisons de la bombe démographique qui pèse sur l'Afrique

AFP

La croissance du Nigeria en berne en 2016

La croissance du Nigeria en berne en 2016

FMI

AFP

Le FMI confirme que Brazzaville lui a caché une partie de sa dette

Le FMI confirme que Brazzaville lui a caché une partie de sa dette

AFP

Gabon: le FMI accorde un crédit de 642 millions de dollars

Gabon: le FMI accorde un crédit de 642 millions de dollars

AFP

Le FMI approuve un programme de prêts de 241 millions de dollars au Togo

Le FMI approuve un programme de prêts de 241 millions de dollars au Togo