mis à jour le

Les Erythréens, de plus en plus nombreux parmi les migrants de Calais

Les Erythréens, qui fuient la dictature de ce petit pays, considéré comme "la Corée du Nord de l'Afrique", sont de plus en plus nombreux à Calais où ils représentent plus de 60% des migrants qui tentent de passer en Grande-Bretagne, selon France Terre d'asile.

"Depuis le mois de mai, on a vu une augmentation assez importante du nombre de migrants d'origine érythréenne arrivés sur le Calaisis, de majeurs comme de mineurs : plus de 60% des migrants sont d'origine érythréenne", indique à l'AFP Jean-François Roger, de France Terre d'asile.

"Le conflit libyen a un peu libéré les flux et aujourd'hui le passage par la Libye se fait de façon beaucoup plus intensive qu'il y a quelques mois, et les Erythréens nous disent à 95% être passés par la Libye", explique-t-il.

Les Erythréens de Calais veulent très souvent rejoindre en Grande-Bretagne un membre de leur famille qui a déjà obtenu le statut de réfugié, est en cours de demande d'asile ou est de nationalité britannique, souligne Jean-François Roger.

"Ils pourraient bénéficier des procédures légales pour retrouver leur famille mais ils préfèrent la procédure plus rapide qui est la procédure de passage clandestinement", souligne-t-il.

La réadmission des migrants érythréens dans leur pays, une dictature qui compte près de 6 millions d'habitants, située entre l'Ethiopie et le Soudan, est impossible, précise Jean-François Roger.

Les migrants arrivés à Calais fuient notamment l'enrôlement militaire forcé, obligatoire pour les garçons et les filles à l'âge de 16 ans et d'une durée indéterminée. "Celui qui refuse risque d'être emprisonné et torturé", souligne Jean-François Roger, qui dirige le centre d'accueil pour mineurs isolés de Saint-Omer (Pas-de-Calais), dont la moitié des usagers sont d'origine érythréenne.

Près de 4.000 Erythréens fuient leur pays chaque mois pour échapper à la dictature et la répression brutale dans leur pays, s'était alarmée en juin la rapporteuse spéciale des Nations unies pour l'Erythrée Sheila Keetharuth.

AFP

Ses derniers articles: CAN: le Togo impuissant face  CAN: Renard vole au secours de Dussuyer et s'emporte contre les journalistes  CAN: le Maroc de Renard en quarts en sortant le champion en titre ivoirien 

migrants

AFP

Avalanche en Italie: des migrants africains participent aux secours

Avalanche en Italie: des migrants africains participent aux secours

AFP

Libye: 11 corps de migrants retrouvés près de Tripoli

Libye: 11 corps de migrants retrouvés près de Tripoli

AFP

Maroc: près de 400 migrants forcent la frontière

Maroc: près de 400 migrants forcent la frontière