mis à jour le

CAN-2015/Qualif.: le Cameroun broie la Côte d'Ivoire, l'Algérie confirme

Le Cameroun a surclassé la Côte d'Ivoire (4-1) à Yaoundé dans le choc de la 2e journée des qualifications de la CAN-2015, tandis que l'Algérie a battu chez elle le Mali (1-0).

Avec deux victoires en deux matches, les Lions indomptables du Cameroun s'imposent comme favoris du groupe D après avoir marqué les esprits en écrasant à domicile les Eléphants, grâce aux doublés de Clinton N'Jie et Vincent Aboubakar.

L'autre affiche de cette 2e journée entre les deux poids lourds du groupe B, l'Algérie et le Mali, qui s'affrontaient à Blida, a vu la victoire des Fennecs sur un but de Carl Medjani en fin de rencontre (1-0). Les hommes de Christian Gourcuff signent une deuxième victoire consécutive et prennent la tête du groupe B. 

En sursis après leur défaite lors de la journée d'ouverture contre la République du Congo et contre le Sénégal, le Nigeria et l'Egypte ne se sont toujours pas imposés lors de cette deuxième journée. 

Les Super Eagles, champions en titre, ont concédé le match nul (0-0) au Cap contre l'Afrique du Sud et les Pharaons, septuples vainqueurs de la CAN, se sont à nouveau inclinés, au Caire, contre la Tunisie (1-0). L'Egypte devra se reprendre rapidement pour éviter l'humiliation d'être éliminée pour la troisième fois consécutive. Les Tunisiens occupent conjointement avec le Sénégal, qui a fait respecter la hiérarchie contre le Botswana (2-0), la tête du groupe G avec 6 points.

Enfin la RD Congo est seule en tête du groupe A avec 6 points après sa victoire (2-0) contre le Soudan et le Burkina Faso qui a balayé l'Angola (3-0) domine également le groupe C après deux succès.

 

AFP

Ses derniers articles: Esclavage en Libye: les migrants "moins bien traités que des animaux"  Crise au Zimbabwe: les présidents sud-africain et angolais  En Centrafrique, l'ombre toujours tutélaire du Tchad 

Cameroun

AFP

Au Cameroun anglophone, des francophones inquiets de la crise sécessionniste

Au Cameroun anglophone, des francophones inquiets de la crise sécessionniste

AFP

Au Cameroun anglophone, une insurrection en train de "prendre corps"

Au Cameroun anglophone, une insurrection en train de "prendre corps"

AFP

A Bamenda l'anglophone, on veut quitter la maison Cameroun "sans dire au revoir"

A Bamenda l'anglophone, on veut quitter la maison Cameroun "sans dire au revoir"