mis à jour le

Afrique du Sud: un ministre crie au complot de la CIA, excuses du gouvernement

Le gouvernement sud-africain a pris ses distances mardi avec les critiques proférées par l'un de ses membres contre la médiatrice sud-africaine, accusée d'être à la solde des services américains pour déstabiliser l'ANC au pouvoir.

Samedi, le vice-ministre de la Défense Kebby Maphatsoe s'était emporté durant une cérémonie d'hommages à un membre de l'ancienne branche armée de l'ANC à Soweto.

"On ne peut pas laisser les gens braquer l'ANC. On va se battre et défendre l'ANC (...) Ils utilisent maintenant nos institutions contre nous, et si vous voulez savoir pourquoi, c'est piloté par la CIA", avait-il déclaré.

L'ambassadeur des Etats-Unis à Pretoria a prévenu qu'il se plaindrait par la voie diplomatique, dénonçant lundi sur Twitter des "accusations insultantes et dénuées de tout fondement", avant une mise au point de la présidence sud-africaine mardi.

Les propos de M. Maphatsoe ne sont pas "le reflet de la position ni l'opinion du gouvernement" sud-africain, a souligné le ministre à la Présidence Jeff Radebe, en soulignant les bonnes relations unissant les deux pays.

L'ANC a également fait amende honorable en qualifiant les propos du vice-ministre d'"extrêmement malheureux". 

La médiatrice sud-africaine Thuli Madonsela, "Public Protector" selon son titre officiel, affronte depuis plusieurs semaines une virulente campagne de dénigrement de l'ANC, le tout-puissant parti au pouvoir.

Elle est mise en cause pour son rapport sur la rénovation aux frais de l'Etat de la propriété familiale du président sud-africain Jacob Zuma et son insistance à demander que le chef de l'Etat rembourse une partie des sommes engagées.

Sous couvert de travaux de sécurité, l'argent du contribuable a en réalité servi à améliorer le confort des lieux, pour le seul bénéfice de M. Zuma et de sa famille.

Pléthorique, le gouvernement Zuma compte plus de 70 membres.

 

AFP

Ses derniers articles: Un Français enlevé au Tchad  Le salon Livre Paris  Mauritanie: la révision constitutionnelle soumise 

Afrique

AFP

Sauver l'année scolaire, un enjeu majeur au Gabon et en Afrique centrale

Sauver l'année scolaire, un enjeu majeur au Gabon et en Afrique centrale

AFP

Afrique du Sud: la famille Mandela déchirée par l'héritage ANC

Afrique du Sud: la famille Mandela déchirée par l'héritage ANC

AFP

Afrique du Sud: solution provisoire

Afrique du Sud: solution provisoire

complot

AFP

Nigeria: le chef de Boko Haram tue l'un des commandants pour complot

Nigeria: le chef de Boko Haram tue l'un des commandants pour complot

AFP

Burkina: le gouvernement valide la thèse d'un complot contre Zida

Burkina: le gouvernement valide la thèse d'un complot contre Zida

AFP

Putsch manqué en Gambie: deux Américains inculpés de complot aux Etats-Unis

Putsch manqué en Gambie: deux Américains inculpés de complot aux Etats-Unis

excuses

AFP

Kigali veut des excuses du Vatican pour le rôle des catholiques dans le génocide

Kigali veut des excuses du Vatican pour le rôle des catholiques dans le génocide

AFP

Manchester City: Guardiola exige des excuses de l'agent de Yaya Touré pour le faire rejouer

Manchester City: Guardiola exige des excuses de l'agent de Yaya Touré pour le faire rejouer

Djamila Ould Khettab

Eddy Mitchell : “La France doit des excuses

Eddy Mitchell : “La France doit des excuses