mis à jour le

Ebola: un médecin américain récemment infecté au Liberia rapatrié aux Etats-Unis

Un médecin américain récemment infecté par le virus Ebola au Liberia sera rapatrié aux Etats-Unis vendredi pour y être traité, a annoncé jeudi SIM, l'organisation caritative américaine pour laquelle il travaille.

Rick Sacra, 51 ans, sera soigné en quarantaine au centre médical du Nebraska à Omaha (centre), a indiqué dans un communiqué Bruce Johnson, président de SIM USA.

Les autorités médicales au Liberia enquêtent de leur côté sur les circonstances de l'infection du Dr Sacra, qui ne soignait pas de malades atteints d'Ebola.

Le Dr Sacra est le troisième Américain à être infecté par Ebola en Afrique de l'ouest, où une épidémie d'une ampleur sans précédent frappe la Guinée, la Sierra Leone et le Libéria ainsi que le Nigeria et le Sénégal.

Le virus a fait depuis le début de l'année plus de 1.900 morts, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le mois dernier, le Dr Kent Brantly, envoyé au Liberia par une autre association caritative américaine, Samaritan's Purse, et une aide-soignante, employée par SIM et qui travaillait avec lui, avaient été infectés et rapatriés aux Etats-Unis pour y être traités dans un hôpital près d'Atlanta (Géorgie, sud-est).

Ils étaient sortis de l'établissement tous les deux guéris, après avoir reçus notamment un sérum expérimental.

AFP

Ses derniers articles: Tanzanie: pour le président, les jeunes mères doivent être exclues de l'école  Côte d'Ivoire: Michel Gbagbo jugé pour "fausses nouvelles"  En Algérie, excès et gaspillage s'invitent au repas de rupture du jeûne 

américain

AFP

Un soldat américain tué en Somalie, une première depuis 1993

Un soldat américain tué en Somalie, une première depuis 1993

AFP

RDC: une ex-élue du Congrès américain pour soigner l'image du pays

RDC: une ex-élue du Congrès américain pour soigner l'image du pays

AFP

Au Liberia, le géant américain Firestone éveille colère et rancoeur

Au Liberia, le géant américain Firestone éveille colère et rancoeur

Etats-Unis

AFP

Centrafrique: les Etats-Unis sanctionnent deux chefs de milice

Centrafrique: les Etats-Unis sanctionnent deux chefs de milice

AFP

Nigeria et Boko Haram: 14 pays promettent leur aide, pas les Etats-unis

Nigeria et Boko Haram: 14 pays promettent leur aide, pas les Etats-unis

Investiture

Par sa pratique du pouvoir, Trump pourrait ressembler à certains dirigeants africains

Par sa pratique du pouvoir, Trump pourrait ressembler à certains dirigeants africains

Liberia

AFP

La paix reste "fragile" au Liberia

La paix reste "fragile" au Liberia

AFP

La Sierra Leone et le Liberia risquent des épidémies meurtrières comme Ebola

La Sierra Leone et le Liberia risquent des épidémies meurtrières comme Ebola

AFP

Ebola: après la Guinée, le Liberia doit reprendre la lutte contre le virus

Ebola: après la Guinée, le Liberia doit reprendre la lutte contre le virus