mis à jour le

Ebola: la Banque mondiale promet 200 millions de dollars aux pays touchés

La Banque mondiale a mobilisé 200 millions de dollars en urgence pour aider la Guinée, le Liberia et la Sierra Leone à contenir l'épidémie d'Ebola, indique un communiqué publié lundi à Washington.

Le président de la Banque mondiale, Jim Yong Kim, lui-même médecin spécialisé dans les maladies infectieuses, a exprimé son inquiétude en affirmant que "de nombreuses vies sont en danger si on ne parvient pas à stopper l'épidémie d'Ebola dans son élan". 

"Je surveille en permanence l'effet meurtrier de la maladie et je suis très attristé de voir qu'elle touche des travailleurs médicaux, des familles et des communautés", a déclaré le patron de la Banque mondiale dans un communiqué.

Lundi, la fièvre hémorragique avait tué 887 personnes en Afrique de l'Ouest, selon un dernier bilan de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

L'annonce de cette aide d'urgence a été faite au cours de la première journée d'un sommet Etats-Unis/Afrique qui se tient à Washington et réunit les délégations d'une cinquantaine de pays africains, dont 35 présidents.

Les financements iront à l'achat de matériel médical, au paiement du personnel soignant ainsi qu'à la mise en place d'un système de veille médicale et de laboratoires dans les régions touchées.

L'aide financière sera aussi consacrée à aider les communautés économiquement affectées par l'impact de la maladie, précise la Banque mondiale.

Une première évaluation réalisée par l'institution de développement et le Fonds Monétaire International (FMI) assure que la Guinée pourrait perdre un point de croissance de son Produit Intérieur brut (PIB) qui passerait de 4,5% à 3,5% à cause de l'épidémie. 

Dans les trois pays touchés, on observe que l'agriculture est affectée, les travailleurs agricoles fuyant les régions atteintes, tandis que le commerce transfrontalier est ralenti, que des mines ont été fermées et que des vols ont été annulés.

AFP

Ses derniers articles: Le Kenya reconnu coupable d'avoir violé les droits de la minorité ogiek  Maroc: le leader de la contestation dans le nord recherché  Côte d'Ivoire: la police arrête le porte-parole des ex-combattants 

banque

AFP

La Banque mondiale reprend son aide budgétaire au Malawi

La Banque mondiale reprend son aide budgétaire au Malawi

AFP

Banque mondiale: renflouement "record" du fonds pour les pays pauvres

Banque mondiale: renflouement "record" du fonds pour les pays pauvres

AFP

Egypte: la banque centrale décide de laisser flotter sa devise

Egypte: la banque centrale décide de laisser flotter sa devise

dollars

AFP

Nigeria: Tinapa, l'"éléphant blanc"

Nigeria: Tinapa, l'"éléphant blanc"

AFP

L'ONU réclame 1,4 milliard de dollars pour les réfugiés du Soudan du Sud

L'ONU réclame 1,4 milliard de dollars pour les réfugiés du Soudan du Sud

AFP

Le FMI approuve un programme de prêts de 241 millions de dollars au Togo

Le FMI approuve un programme de prêts de 241 millions de dollars au Togo

pays

AFP

Afrique: un tiers des pays ont des niveaux de développement humain moyens ou élevés

Afrique: un tiers des pays ont des niveaux de développement humain moyens ou élevés

AFP

Mali: bientôt "une force d'intervention rapide" dans le centre du pays

Mali: bientôt "une force d'intervention rapide" dans le centre du pays

AFP

Des employés maliens de la Croix-Rouge enlevés dans le centre du pays

Des employés maliens de la Croix-Rouge enlevés dans le centre du pays