mis à jour le

Egypte: trois civils tués par un tir de roquette dans le Nord-Sinaï

Au moins trois civils ont été tués et 22 personnes blessées lorsqu'une roquette s'est abattue dans la nuit de dimanche à lundi à El-Arish, la capitale régionale du Nord-Sinaï, ont indiqué des sources médicales égyptiennes.

Des témoins ont affirmé à l'AFP que la roquette était tombée devant un commerce dans le sud de la ville, à proximité du quartier général des services de sécurité ainsi que d'un poste de l'armée.

Depuis la destitution et l'arrestation par l'armée du président islamiste Mohamed Morsi le 3 juillet 2013, les attaques contre les forces de l'ordre sont devenues quasi-quotidiennes dans la péninsule désertique du nord-est égyptien et ont fait, selon le gouvernement, quelque 500 morts --pour la quasi-totalité des policiers et des soldats.

Elles sont pour la plupart revendiquées par des groupes jihadistes qui affirment frapper en représailles à l'implacable et sanglante répression menée par les autorités installées par l'armée après l'éviction de M. Morsi. En un an, plus d'un millier de manifestants pro-Morsi ont été tués, 15.000 arrêtés et des centaines condamnés à mort à l'issue de procès expéditifs de masse dénoncés par la communauté internationale et des ONG.

 

AFP

Ses derniers articles: Mondial-2018: le sélectionneur du Nigeria ne veut pas d'un nouveau conflit sur les primes  Décès de l'écrivain malien Yambo Ouologuem, premier lauréat africain du Renaudot  Cameroun: le Premier ministre en zone anglophone pour "dialoguer" 

tués

AFP

Kenya: deux opposants tués dans des manifestations interdites

Kenya: deux opposants tués dans des manifestations interdites

AFP

Attaques au Mozambique, 14 assaillants et deux policiers tués

Attaques au Mozambique, 14 assaillants et deux policiers tués

AFP

RDC: 3 miliciens présumés tués dans l'attaque d'une base des Casques bleus

RDC: 3 miliciens présumés tués dans l'attaque d'une base des Casques bleus