mis à jour le

Kenya: nouvelle attaque contre un village de la côte, pas de victimes

Des hommes armés ont attaqué dans la nuit de jeudi à vendredi, sans faire de victimes, un village de la côte kényane, région frappée récemment par une série de raids meurtriers, a-t-on appris de source officielle.

Une dizaine d'hommes armés ont attaqué le village de Pandanguo, dans la région de Mpeketoni, localité où une cinquantaine de personnes avaient été massacrées à la mi-juin. L'attaque de Pandanguo est la dernière en date sur la côte de l'océan Indien (sud-est), proche de l'archipel touristique de Lamu.

"Les assaillants lourdement armés ont attaqué le village aujourd'hui (vendredi) vers une heure du matin (jeudi vers 22H00 GMT) et ont désarmé six auxiliaires de police", a déclaré à l'AFP Kaviha Charo Karisa, un représentant de l'Etat dans la région.

"Ils ont brûlé plusieurs maisons, dont une école et un dispensaire, et ont aussi volé des gens dans le village" avant de s'enfuir, a-t-il indiqué.

"Il n'y a pas eu de victimes", a-t-il ajouté, ce qu'a confirmé la Croix-Rouge kényane.

La région côtière a subi depuis la mi-juin une série d'attaques qui ont fait, selon la Croix-Rouge, au moins 87 morts.

Les islamistes shebab ont revendiqué la plupart des raids meurtriers, affirmant agir en représailles contre l'intervention de l'armée kényane en Somalie, où elle combat ces insurgés dans le cadre d'une force militaire de l'Union africaine (Amisom).

Malgré les témoignages de survivants accréditant l'implication des shebab, le président kényan Uhuru Kenyatta a accusé des "réseaux politiques locaux" liés à des "gangs criminels".

Lundi soir, des hommes armés avaient incendié les bureaux d'une réserve naturelle privée proche de Lamu, sans faire de victimes.

Classé au patrimoine mondial de l'Unesco, l'archipel de Lamu est l'un des joyaux du tourisme kényan mais est déserté par les visiteurs étrangers en raison de la récente vague de violences.

AFP

Ses derniers articles: Le Caire: dans l'enfer des embouteillages, un combat quotidien  Le prix Africa Check décerné  Maroc: la gratuité de l'école publique fait débat 

attaque

AFP

Attaque d'une prison au Mali: 2 gardes blessés, des dizaines d'évasions

Attaque d'une prison au Mali: 2 gardes blessés, des dizaines d'évasions

AFP

Cameroun: six militaires tués dans une attaque de Boko Haram

Cameroun: six militaires tués dans une attaque de Boko Haram

AFP

Niger: cinq soldats tués et quatre disparus dans une attaque

Niger: cinq soldats tués et quatre disparus dans une attaque

nouvelle

AFP

Au Zimbabwe, la nouvelle monnaie est accueillie avec scepticisme

Au Zimbabwe, la nouvelle monnaie est accueillie avec scepticisme

AFP

Le Zimbabwe lance sa nouvelle monnaie malgré les réticences

Le Zimbabwe lance sa nouvelle monnaie malgré les réticences

AFP

RDC: RSF juge "liberticide" la nouvelle réglementation sur les médias

RDC: RSF juge "liberticide" la nouvelle réglementation sur les médias

victimes

AFP

Tunisie: la parole de nouveau aux victimes de la dictature

Tunisie: la parole de nouveau aux victimes de la dictature

AFP

Victimes de la dictature en Tunisie: de la colère, des larmes et des questions

Victimes de la dictature en Tunisie: de la colère, des larmes et des questions

AFP

La Tunisie

La Tunisie