mis à jour le

Kenya: au moins un mort dans une attaque

Au moins une personne a été tuée et plusieurs blessées lors d'une attaque d'hommes armés contre un restaurant de Wajir, une ville du nord-est du Kenya, qui ont lancé une grenade et mitraillé avant de s'enfuir, a annoncé mardi la police.

"Les victimes ont été conduites à l'hôpital du district de Wajir. (...) L'un des blessés a succombé à ses blessures par balles", a indiqué le chef de la police de Wajir, David Kuria. 

L'incident a eu lieu lundi soir dans cette région troublée frontalière de la Somalie en guerre.

Cette attaque n'a pas été revendiquée. Les islamistes somaliens shebab, affiliés à Al-Qaïda, ont perpétré par le passé des raids dans cette région.

La zone est aussi secouée par des affrontements entre clans d'ethnie somali, qui ont fait au moins 80 morts depuis mai, en raison de différends liés à la terre et au bétail.

Cette région éloignée et rurale est l'une des plus instables du pays, où circulent armes et bandits.

Le Kenya a subi aussi une série d'attaques sanglantes qui ont fait, selon la Croix-Rouge, au moins 87 morts dans la région de la côte de l'océan Indien (sud-est) depuis la mi-juin.

Les shebab ont revendiqué ces tueries, affirmant agir en représailles à l'intervention de l'armée kényane en Somalie, où elle combat les islamistes dans le cadre d'une force militaire de l'Union africaine (Amisom).

La région côtière proche de l'archipel touristique de Lamu a été lundi soir le théâtre d'une nouvelle attaque d'hommes armés, qui ont incendié les bureaux d'une réserve naturelle privée, sans faire de victimes.

"Ils ont mis le feu au local et aussi à plusieurs véhicules, et ensuite il y a eu des échanges de tirs entre les assaillants et la police", a déclaré à l'AFP Shahasi Abdalla, le représentant de l'Etat dans la zone.

Cette nouvelle opération, non revendiquée, a visé le Ranch Amu - situé sur le continent à une quinzaine de kilomètres de l'archipel de Lamu - où est basée une coopérative privée dédiée à la conservation de la faune et à la promotion des communautés locales.

"Personne n'a été tué ou blessé dans cette attaque", a précisé M. Abdalla.

La coopérative oeuvre notamment à la protection d'environ 25.000 hectares de forêts sur la côte, habités par des éléphants et des buffles.

Classé au patrimoine mondial de l'Unesco, l'archipel de Lamu est l'un des joyaux du tourisme kényan, mais est déserté par les visiteurs étrangers en raison des attaques qui se multiplient dans la région.

AFP

Ses derniers articles: En Algérie, excès et gaspillage s'invitent au repas de rupture du jeûne  Ebola: l'intervention de la Croix-Rouge dans les rites funéraires a réduit l'épidémie  L'Égypte prolonge l'état d'urgence pour trois mois 

attaque

AFP

Mali: deux morts dans une attaque jihadiste près de Bamako

Mali: deux morts dans une attaque jihadiste près de Bamako

AFP

Mali: cinq soldats maliens tués dans une attaque contre l'armée

Mali: cinq soldats maliens tués dans une attaque contre l'armée

AFP

Mali: trois Casques bleus tués dans une attaque jihadiste

Mali: trois Casques bleus tués dans une attaque jihadiste

grenade

AFP

Burundi: trois jeunes pro-régime tués par l'explosion d'une grenade

Burundi: trois jeunes pro-régime tués par l'explosion d'une grenade

AFP

Algérie: Lucas Alcaraz devient sélectionneur juste après son éviction de Grenade

Algérie: Lucas Alcaraz devient sélectionneur juste après son éviction de Grenade

AFP

Burundi: un ministre et son épouse légèrement blessés dans une attaque

Burundi: un ministre et son épouse légèrement blessés dans une attaque

mort

AFP

Botswana: mort de l'ancien président Ketumile Masire

Botswana: mort de l'ancien président Ketumile Masire

AFP

L'Elysée annonce "la mort accidentelle" d'un soldat français au Mali

L'Elysée annonce "la mort accidentelle" d'un soldat français au Mali

AFP

Afrique du Sud: l'"esprit" d'un chef rebelle indigène rapatrié 200 ans après sa mort

Afrique du Sud: l'"esprit" d'un chef rebelle indigène rapatrié 200 ans après sa mort