mis à jour le

Le Malawi fête 50 ans d'indépendance politique, mais pas économique

Le Malawi a célébré dimanche dans un stade comble de la capitale ses 50 ans d'indépendance, qui ne lui ont toutefois pas permis de sortir de la pauvreté ni de se libérer de la dépendance envers l'aide budgétaire étrangère. 

Environ 10.000 personnes et officiels, parmi lesquels le président zimbabwéen Robert Mugabe, 90 ans, ont assisté aux cérémonies commémorant cet anniversaire à Lilongwe.

Mais ni la parade militaire, ni les danses traditionnelles, ni le match de foot amical avec le Mozambique, point d'orgue de la fête, ne sont parvenus à détourner les esprits des difficultés présentes.

Le pays sort d'une élection présidentielle âprement disputée et n'en a pas fini avec les règlements de compte du "Cashgate", un scandale de détournement d'argent public au sommet de l'Etat qui a éclaté en octobre 2013.

"Les 50 années écoulées ont été une route sinueuse, nous enseignant de grandes leçons en même temps qu'elle nous ont permis de faire de grands pas et d'obtenir certains succès", a souligné le nouveau président Peter Mutharika, élu en mai lors d'un scrutin désorganisé et émaillé de contestations.

"Notre objectif commun est de construire notre nation et nous sortir nous-mêmes de la pauvreté, qui est de loin notre plus grand ennemi au jour d'aujourd'hui", a-t-il ajouté.

Privé d'accès à la mer et enclavé au coeur de l'Afrique australe, le Malawi compte environ 15 millions d'habitants dont la moitié vit sous le seuil de pauvreté.

L'économie du pays est largement agricole et son budget dépend pour 40% des donateurs occidentaux, qui ont suspendu leur aide après le "Cashgate" en attendant que les dirigeants mettent de l'ordre dans les finances.

Le pays souffre de la mauvaise qualité des infrastructures, d'énormes faiblesses dans la gestion des finances publiques sans compter d'énormes difficultés en matière d'éducation, avec notamment un ratio de 76 élèves pour un enseignant, qui se traduisent par un faible niveau de compétences.

AFP

Ses derniers articles: CAN: zen comme le Sénégal, premier qualifié  CAN: le Sénégal qualifié, Tunisie relancée, Algérie en danger  A Dakar, joie et espoir de Gambiens en exil président 

économique

AFP

Cameroun: Lagarde et Sapin

Cameroun: Lagarde et Sapin

AFP

RDC: l'empire économique de la famille Kabila lui rapporte une fortune

RDC: l'empire économique de la famille Kabila lui rapporte une fortune

AFP

Nigeria: le pays s'enfonce dans la crise économique

Nigeria: le pays s'enfonce dans la crise économique

fête

AFP

CAN: l'Egypte fête son retour par un nul et un record

CAN: l'Egypte fête son retour par un nul et un record

AFP

CAN:  Aubameyang marque mais fête gâchée pour le Gabon

CAN: Aubameyang marque mais fête gâchée pour le Gabon

AFP

En Egypte, comment se financer en faisant la fête

En Egypte, comment se financer en faisant la fête

Malawi

AFP

Madonna sur le chantier d'un hôpital pour enfants au Malawi

Madonna sur le chantier d'un hôpital pour enfants au Malawi

AFP

Madonna de retour au Malawi avec ses deux enfants adoptés

Madonna de retour au Malawi avec ses deux enfants adoptés

AFP

Le Malawi brûle 2,6 tonnes d'ivoire saisies en provenance de Tanzanie

Le Malawi brûle 2,6 tonnes d'ivoire saisies en provenance de Tanzanie