mis à jour le

Mondial: la Fifa a des doutes sur les accusations de trucage visant le Cameroun

Ralf Mutschke, directeur des questions de sécurité à la Fifa, a émis des doutes sur les accusations de trucage de matches visant le Cameroun durant le Mondial-2014 et a demandé au magazine Der Spiegel, à l'origine de ces allégations, de fournir ses preuves, a indiqué mercredi l'instance mondiale du foot.

M. Mutschke a émis des "doutes" sur les allégations du Spiegel et a demandé au magazine allemand de "fournir ses preuves", rappelant que la Fifa a "surveillé les matches" du Mondial et "n'a pas relevé d'indication" d'un trucage éventuel "sur le marché des paris" sportifs, selon les termes d'un communiqué lu par Delia Fischer, responsable de la communication de la Fifa, devant la presse à Rio.

M. Mutschke a rappelé les "médias à leurs responsabilités" dans ce texte.

Der Spiegel a utilisé l'expression "pommes pourries" dans son article pour évoquer un arrangement sur le résultat de Croatie-Cameroun (4-0) pour des paris truqués, ainsi que les mises sur une exclusion d'un joueur en première période. Le Camerounais Alex Song avait été exclu pour un coup de coude au Croate Mario Mandzukic.

Le Cameroun a perdu ses trois matches du Groupe A, contre le Mexique (1-0), la Croatie et le Brésil (4-1) et a été éliminé au premier tour.

La Fédération camerounaise de football (Fécafoot) avait annoncé lundi l'ouverture d'une enquête sur ces "allégations de fraude" de matches de son équipe au Mondial-2014.

L'ex-international camerounais Joseph Antoine Bell a estimé mardi auprès de l'AFP qu'il est "idiot" de soupçonner l'équipe camerounaise d'avoir fraudé pour perdre ses matches.

"Je ne crois pas qu'on soit tenté de corrompre une équipe qui va perdre", a-t-il souligné, mentionnant qu'il est "facile de tirer sur une ambulance", en référence à la piètre prestation du Cameroun qui a perdu ses trois matches de poule.

 

 

AFP

Ses derniers articles: Mondial  Violences en RDC: volte face de Kinshasa qui promet une enquête  Algérie: arrestation de 12 adeptes d'une secte accusés de "prosélytisme" 

accusations

AFP

Libye et Sarkozy: soupçons et accusations mais pas de preuves

Libye et Sarkozy: soupçons et accusations mais pas de preuves

AFP

Darfour: l'ONU appelle le Soudan

Darfour: l'ONU appelle le Soudan

AFP

Soudan du Sud: l'armée loyaliste rejette les accusations de meurtres et de viols

Soudan du Sud: l'armée loyaliste rejette les accusations de meurtres et de viols

Cameroun

AFP

CAN: le Cameroun écarte l'Egypte pour renouer avec son glorieux passé

CAN: le Cameroun écarte l'Egypte pour renouer avec son glorieux passé

AFP

CAN: Elneny titularisé avec l'Egypte face au Cameroun

CAN: Elneny titularisé avec l'Egypte face au Cameroun

AFP

CAN: Libreville aux couleurs du Cameroun pour la cérémonie de clôture

CAN: Libreville aux couleurs du Cameroun pour la cérémonie de clôture

FIFA

AFP

Un Mondial

Un Mondial

AFP

Avec comme N.2 une femme venant de l'ONU, la Fifa veut redorer son image

Avec comme N.2 une femme venant de l'ONU, la Fifa veut redorer son image

FIFA

Quand Sepp Blatter était envoyé au Burundi pour convaincre Nkurunziza de se retirer

Quand Sepp Blatter était envoyé au Burundi pour convaincre Nkurunziza de se retirer