mis à jour le

Mondial: après l'Allemagne, les supporteurs des Fennecs rêvent des Bleus

En 8e de finale du Mondial lundi contre l'Allemagne, les Fennecs algériens et leurs supporters veulent d'abord venger le "match de la honte" de 1982, avec en filigrane un quart contre la France qui inspire certains commentaires guerriers à la presse locale.

Mais avant un éventuel France - Algérie vendredi, il faudra d'abord que les Bleus éliminent le Nigeria, et que les hommes de Vahid Halilhodzic sortent l'ogre allemand.

"Nous avons un emblème à représenter. On va tenter l'impossible", promet le défenseur des Fennecs Aissa Mandi. "On n'a peur de personne, nous n'allons tout de même pas offrir la qualification aux Allemands sur un plateau", a-t-il insisté auprès du Soir d'Algérie.

Depuis jeudi, les Algériens ne rêvent que d'une chose: rééditer l'exploit du Mondial 1982, quand la sélection nationale avait créé la sensation en battant la puissante Allemagne de l'Ouest (RFA) dès son entrée en lice (2-1), à Gijon (Espagne).

"Jamais deux sans trois", pariait d'ailleurs le quotidien sportif Compétition en rappelant que l'Algérie est invaincue contre l'Allemagne en deux matchs, avec cette victoire inaugurale du 1er janvier 1964 en amical à Alger.

- Pont aérien de supporteurs -

 

Depuis la qualification arrachée jeudi face à la Russie, les chaînes de télévision repassent en boucle des résumés des matchs des Fennecs au Mondial 1982, et notamment ces buts de Belloumi et Madjer contre les Allemands. Mais aussi les images d'Allemagne - Autriche, le "match de la honte", soldé par un 1-0 arrangé entre les deux équipes signification d'élimination pour l'Algérie.

Le milieu de terrain Hassen Yebda promet lui aussi de tout donner. "On va donner le maximum face à l'Allemagne, l'une des meilleures nations du football", pour être à la "hauteur des espérances du peuple algérien", a-t-il assuré dans un entretien au Soir d'Algérie.

"Je pense que la pression sera beaucoup plus pesante sur les Allemands. Nous avons réalisé l'essentiel en passant le cap du premier tour. On n'aura rien à perdre face l'Allemagne, même si la mission s'annonce délicate", estime le milieu défensif, Carl Medjani, toujours au Soir.

En cas de victoire lundi, les Fennecs pourront compter sur l'arrivée de nouveaux contingents de supporteurs. Le ministre des Transports, Amar Ghoul, envisage en effet un pont aérien pour les transporter.

L'Algérie a de l'expérience en la matière: en 2010, elle avait mobilisé d'immenses moyens pour transporter des milliers de fans vers le Soudan, où les Fennecs affrontaient alors les Pharaons égyptiens pour leur billet pour le Mondial en Afrique du Sud.

Après l'Allemagne, beaucoup d'Algériens espèrent des retrouvailles contre l'équipe de France. "Si on bat l'Allemagne, j'espère qu'on va rencontrer la France en quarts de finale et leur donner une leçon de football", affirme ainsi Rachid, un inconditionnel des Verts, représentatif d'une opinion très partagée.

 

- Bi-nationaux franco-algériens -

 

L'Algérie et la France ne se sont jamais affrontées en Coupe du monde. Mais elles ont disputé des matchs officiels à l'occasion des Jeux Méditerranéens et notamment ceux d'Alger en 1975, quand l'Algérie avait pris le dessus sur la France (3-2), pour la médaille d'or, au stade olympique du 5 juillet. 

Le dernier Algérie-France, au stade de France, en octobre 2001, avait été prématurément interrompu par l'arbitre, des supporteurs algériens ayant envahi le terrain. Les Bleus menaient 4-1.

Mais le quotidien conservateur Echorouk entrevoit lui les signes d'un complot, affirmant même que la France "use de tous les moyens pour faire pression sur la Fifa afin d'éviter le scénario d'une confrontation algéro-française en quarts, vendredi, au Maracana de Rio, la veille du 5 juillet, date de l'anniversaire de l'indépendance de l'Algérie".

Dans un esprit moins polémique, une telle rencontre serait surtout une rencontre entre une équipe de France et une équipe algérienne très majoritairement française. La majorité des 23 sélectionnés algériens au Mondial brésilien sont en effet des binationaux franco-algériens, et pour la plupart ils n'étaient pas nés lors de ce Allemagne - Algérie de 1982, premier match de l'histoire de l'Algérie en Coupe du monde.

Ramadan ou pas, les Algériens seront en tout cas nombreux lundi soir et pourquoi pas vendredi pour regarder leur équipe préférée. Les imams ont autorisé les fidèles à reporter à l'après-match les prières spéciales du mois de jeûne.

  

 

AFP

Ses derniers articles: Le Gabon dénonce un "acharnement" après la résolution du Parlement européen  Les musiciens Amadou et Mariam plus unis que jamais dans "La Confusion"  Au Togo, combien de temps pourra tenir la pression de la rue? 

bleus

AFP

RDC: la Monusco condamne l'attaque d'un convoi des Casques bleus par une milice pygmée

RDC: la Monusco condamne l'attaque d'un convoi des Casques bleus par une milice pygmée

AFP

Mali: deux Casques bleus meurent dans un crash d'hélicoptère

Mali: deux Casques bleus meurent dans un crash d'hélicoptère

AFP

Soudan: moins de Casques bleus au Darfour car moins de combats, selon l'ONU

Soudan: moins de Casques bleus au Darfour car moins de combats, selon l'ONU

Fennecs

AFP

Africains d'Europe: Slimani et Mahrez, Fennecs des surfaces

Africains d'Europe: Slimani et Mahrez, Fennecs des surfaces

Mondial 2014

Les raisons de l'échec de l'Afrique au Mondial

Les raisons de l'échec de l'Afrique au Mondial

One, Two, Thre, viva l'Algérie!

Qualification historique

Qualification historique